Délicieux tubercule légèrement sucré d’origine tropicale, la patate douce est de plus en plus utilisée sous de nombreuses formes.

Parmi celles-ci, la farine de patate douce est très largement consommée pour ses divers bienfaits, aussi bien gustatifs que sur la santé.

Mais quels sont ces avantages nutritionnels et comment utiliser cette farine ?

Composition nutritionnelle de 100 gr de farine de patate douce


Par portion

% de l’apport de référence


(2000


calories pour un adulte type)

Énergie
361 kcal

18%

Gras

  • Gras saturés
  • Gras Monoinsaturés
  • Gras polyinsaturés

0,44g

0,117g
0,059g
0,164g

1%

1%

Glucides

  • Sucre

84,11g

10,74g

32%

12%
Fibre
5g

Protéine

6,18g

12%

Sodium

44mg
Cholestérol
0mg
Potassium
803mg
40%

Bienfaits de la farine de patate douce

bienfaits de la patate douce

1/ Excellente alternative au gluten

Le premier avantage de la farine de patate douce, c’est qu’elle peut remplacer les glutens contenus dans toutes les préparations, ce qui peut être une bonne alternative pour les personnes intolérantes ou allergiques. En plus d’être savoureuse, cela leur permet de pouvoir préparer du pain, des gâteaux, des cakes ou des crêpes sans soucis.

2/ Calme la faim

Comme pour la pomme de terre, la patate douce est un aliment coupe-faim qui permet de rapidement ressentir une sensation de satiété. Cette qualité se retrouve donc naturellement dans sa farine.

3/ Réduit les risques de cancer et de maladies cardiovasculaires

La farine de patate douce en poudre bio est riche en antioxydants appelés caroténoïdes. Ceux-ci permettent de lutter contre les radicaux libres responsables de la dégradation des cellules et des cancers.

Elle permet donc de lutter contre ces derniers, mais de plus elle pourrait aider à diminuer les maladies cardiovasculaires. Choisie biologique, elle garantit un processus de fabrication qui préserve l’environnement, ses qualités nutritionnelles et surtout, votre santé.

En effet, la patate douce contient des anthocyaniques et des substances phénoliques qui lui permettent de lutter contre l’oxydation du mauvais cholestérol, ce qui réduit les risques de problèmes cardiaques et prévient le développement de maladies liées à ce phénomène d’oxydation.

4/ Idéale pour les sportifs

Riche en protéines, fibres et énergie tout en étant faible en graisses, la farine de patate douce est un élément idéal pour les sportifs et les personnes cherchant à perdre du poids. Elle est d’ailleurs souvent conseillée aux pratiquants de la musculation qui l’utilisent dans des shakes protéinés, notamment.

5/ Indice glycémique faible

Avec un indice glycémique faible de 70, contre 80 à 111 pour une pomme de terre normale, la patate douce est un aliment idéal pour réguler le taux de sucre dans le sang et éviter que celui-ci ne monte trop vite (hyperglycémie). Par conséquent, la farine de patate douce est idéale pour les personnes souffrant de diabète ou qui ont un risque de le développer.

6/ Riche en vitamines

La farine de patate douce, conservant les propriétés de l’aliment de base, contient une grande quantité de vitamines, notamment A, B2, B5, B6 et C.

Ces vitamines ont toutes des rôles importants dans l’organisme :

  • Vitamine A : Aide à garder une bonne vision
  • Vitamine B2 : Aide dans le processus de dégradation des acides gras
  • Vitamine B5 : Aide au bon fonctionnement du système nerveux
  • Vitamine B6 : Aide au renouvellement des globules rouges
  • Vitamine C : Aide à fabriquer du collagène et accélère le processus de cicatrisation

Quelques recettes et utilisations possibles de la farine de patate douce

recette farine de patate douce

La farine de patate douce peut être utilisée dans n’importe quelle recette, simplement en remplaçant la quantité de farine de blé par une quantité égale de farine de patate douce (bio de préférence).

Néanmoins, si vous voulez quelques idées, voici 4 recettes à base de farine de patate douce.

1/ Crêpes à la farine de patate douce

  • 150 gr de farine de patate douce
  • 100 gr de fécule de maïs
  • 400 ml de lait
    2 cuillères à soupe de sucre
  • Extrait de vanille

Mélangez d’abord la farine avec la fécule de maïs et le sucre, puis ajoutez le lait et l’extrait de vanille. Mélangez jusqu’à obtention d’une pâte lisse puis cuisez vos crêpes, environ 2 minutes par face.

2/ Pancakes à la farine de patate douce

  • 120 cl de lait d’amande ou de lait
  • 125 gr de farine de patate douce
  • 1 cuillère à soupe de levure
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’agave
  • 1 œuf
  • 20 grammes de beurre
  • Un peu de sel

Dans un bol, mélangez la farine de patate douce avec la levure, puis ajoutez le lait d’amandes douces ainsi que le beurre ramolli et une pincée de sel. Mélangez le tout et ajoutez l’œuf avant de cuire vos pancakes, et versez une cuillère de sirop sur ces derniers avant de déguster.

3/ Gnocchis à la farine de patate douce

  • 360 gr de farine de patate douce
  • 1 patate douce réduite en purée
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café d’huile de noix de coco ou du beurre
  • Un peu de sel et de poivre

Mélangez la patate douce en purée avec la farine et ajoutez-y du sel et du poivre à convenance. Ajoutez-y ensuite l’œuf et mixez jusqu’à avoir un mélange homogène. Divisez ensuite votre pâte pour la travailler plus facilement, et créez de fins rouleaux de pâte que vous allez fariner.

Dans chaque rouleau, coupez des morceaux d’environ 1 cm de long et écrasez légèrement l’un des côtés à l’aide d’une fourchette pour leur donner la forme de gnocchis. Une fois prêts, laissez-les cuire dans une grande marmite d’eau bouillonnante et retirez-les de l’eau une fois qu’ils remontent à la surface.

Vous pouvez alors soit les servir tels quels avec une sauce, par exemple, ou les faire dorer dans une poêle avec l’huile de coco ou le beurre, avant de les servir saupoudrés de parmesan.

4/ Pain à la farine de patate douce

  • 500 gr de farine de patate douce
  • 1 sachet de levure
  • 1,5 verre d’eau chaude
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de sel

Mélangez tous les ingrédients ensemble en faisant attention à bien ajouter l’eau petit à petit. Malaxez jusqu’à obtention d’une pâte idéale, c’est-à-dire qui ne vous colle pas aux doigts, mais qui n’est pas non plus trop sèche.

Posez la pâte sur du papier cuisson et enfournez pendant 40 minutes dans un four à 220° C. Vérifiez de temps en temps que le dessus du pain ne brûle pas.

About the author

Brandon Wright