Malheureusement, à part dans les films, personne ne peut rester jeune éternellement. La trentaine passée, le vieillissement commence à montrer ses premiers signes avec les rides sur le visage. Pour repousser ce coup de vieux, il existe diverses solutions.

Mais de toutes, les injections de botox sont les plus efficaces et les plus populaires depuis quelques années. Toutefois, quel est le meilleur moment pour s’y mettre ? On répond ici à vos questions essentielles au sujet du botox.

Que savoir du botox ?

Le botox est l’acronyme de toxine botulique. Présent en France depuis le début des années 2000, ce traitement a vu le jour en 1953. Cependant, son action contre le vieillissement n’a été découverte que durant les années 1960, par le médecin américain Alan Scott.

La toxine botulique ne cesse de gagner en popularité depuis 2003, bien que décriée par certains. Il s’agit d’une substance produite par la bactérie Clostridium botulinum. Purifiée, elle est injectée dans les muscles. Dès lors, elle empêche l’acétylcholine dans sa production. Conséquence : les signes du vieillissement disparaissent.

Traitement le plus utilisé en médecine esthétique, le botox est aujourd’hui utilisé dans plusieurs autres domaines. À cet effet, vous n’aurez aucun problème pour trouver un chirurgien plastique paris. De nombreuses personnes y ont recours pour prévenir les signes du vieillissement et en particulier les rides.

Quels sont les bénéfices des injections de botox ?

D’après les chiffres avancés par l’American Society for Aesthetic Plastic Surgery, on compte plus de 2 millions de femmes qui ont recours au botox. Moins nombreux, les hommes sont également des milliers à utiliser les injections de botox pour contrer les effets du temps.

Ces statistiques prouvent l’efficacité de ce traitement en médecine esthétique. Ainsi, la toxine botulique permet de supprimer les rides d’expressions (du front, les pattes d’oie, du lion, etc.), les rides statiques et tous les autres signes de vieillesse.

Pour atteindre ces résultats, le botox est injecté dans les muscles, sur le haut du visage. Là, il bloque la contraction des muscles qui créent les rides. Ainsi, la peau se détend et devient naturellement lisse.

Quand commencer les injections de botox ?

Le vieillissement présente ses premiers signes aux environs de la trentaine. La contraction répétée des muscles et l’impact du soleil commencent à laisser des marques figées sur l’épiderme. La peau est ainsi plus tendue et les expressions deviennent figées.

Par contre, ces marques de vieillesse peuvent ne devenir visibles qu’à la quarantaine chez d’autres personnes. Très souvent, c’est après l’apparition de ces premiers symptômes que les patients ont recours au traitement. Idéalement donc, les injections de botox peuvent commencer entre 35 et 40 ans.

Par ailleurs,     depuis quelques années, de nombreux jeunes s’intéressent au botox. En fait, mis à part ses effets curatifs, la toxine botulique peut aussi être utilisée à des fins préventives. Pour cause, les signes qui deviennent visibles sur le visage se dessinent progressivement sous le derme. Commencer les injections un peu plus tôt, entre 25 et 30 ans, est parfait pour prévenir le vieillissement cutané.

Enfin, à un certain âge, le traitement à la toxine botulique a très peu de chance d’avoir une efficacité sur la peau. Notamment au-delà de la soixantaine, sans une injection préalable, les rides du visage ne pourraient plus être corrigées. Le vieillissement est déjà accentué et les ses marques se sont déjà endurcies.

Quelles sont les précautions à prendre pour les injections de botox ?

Avant tout, il est recommandé de faire appel à un médecin expérimenté. Cela vous assurera un traitement réussi.

Notez que les injections ne peuvent se faire dès la première séance. En effet, celle-ci est réservée aux échanges entre vous et le médecin.

Ce dernier vous informe sur le déroulement de l’opération, le coût et les résultats attendus. Lors de la deuxième séance, le chirurgien se sert de micro-injections pour réaliser l’opération. Celle-ci se fait rapidement et vous pouvez rentrer à la maison environ une heure plus tard.

Après 5 jours, les premiers résultats sont notés. Ils deviennent néanmoins véritablement visibles au bout de 15 jours. Cependant, après 4 à 6 mois, les effets du botox commencent à s’estomper. Vous devriez donc faire de nouvelles injections.

En outre, le traitement à la toxine botulique ne comporte aucun risque, ni d’effets secondaires. Le cas échéant, ce sont des complications passagères. Par exemple, des patients sont victimes d’œdèmes, d’un léger hématome ou des ecchymoses. À cet effet, il est recommandé d’éviter des massages, des mimiques ou de dormir en position couchée durant les 5 à 6 premières heures suivant l’opération.

Notez que si vous allaitez ou êtes enceinte, vous n’êtes pas autorisée à recourir à ce traitement.

Enfin, d’autres contre-indications sont possibles et il est important de discuter de vos possibles conditions médicales avec le chirurgien plastique avant l’opération.