La fleur de CBD est en réalité la fleur du chanvre. Elle contient du cannabidiol, qui est l’une de ses nombreuses substances actives.

Si l’on peut trouver régulièrement le cannabidiol sous forme d’huile ou de liquide à vapoter, il était jusque là aussi possible d’acheter directement la fleur de CBD, pour la consommer en tant que telle.

Mais un arrêté ministériel pris le 31 décembre 2021 met fin à la possibilité de commercialiser les fleurs de CBD en France. Les professionnels du secteur se mobilisent contre cette décision.

Qu’est ce qu’une fleur de CBD et comment est-elle produite ?

La fleur de CBD en France est issue de la plante de cannabis, également appelée chanvre. Cette dernière est utilisée depuis des siècles, pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques reconnues. Elle contient plusieurs molécules et les principales sont le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol).

Le THC présente un aspect psychotrope mais, il n’en est pas de même du CBD, qui n’a pas de caractère psychoactif. Le CBD délivre donc aux consommateurs une expérience optimale de bien-être.

Le CBD n’étant pas une substance psychotrope, il est possible de profiter des principes actifs du cannabis, sans avoir les effets du cannabis classique, qui entre en France dans la catégorie des stupéfiants. Les fleurs de CBD faisaient jusqu’à présent partie des produits de cannabis légaux.

La production des fleurs de CBD

En termes de production, la culture du chanvre repose sur les principes de l’agriculture biologique. Chaque plant de cannabis porte des fleurs mâles et femelles. Seules les fleurs femelles sont consommées, car les fleurs mâles servent pour le développement et la multiplication des graines.

Ce sont de ces fleurs, également appelées têtes, que sont extraites les substances actives de la plante. Les plants sont ensuite récoltés, avec leurs fleurs qui contiennent à la fois du THC et du CBD.

Puis, les plants sont ensuite sélectionnés,  afin de présenter un taux inférieur à 0,2 % de THC, ce qui est la limite légale.

Pour cela, les fleurs sont séchées et appauvries de leur THC. Les fleurs de chanvre contiennent du CBD en proportions variables en fonction des variétés. Le taux de CBD peut ainsi monter au-delà de 20 % selon la variété. Il est cependant possible de trouver aussi des fleurs de CBD à un taux moins élevé, pour un effet plus léger.

La culture des fleurs de CBD peut être pratiquée en intérieur, en extérieur ou même en serre. La culture indoor consiste en effet à cultiver le plant de chanvre en intérieur, au contraire de l’outdoor qui se déroule à l’extérieur de la manière la plus naturelle possible.

Enfin la technique de greenhouse est un compromis entre les deux, qui a lieu sous serre. Chacun de ces modes de culture a ses avantages et ses inconvénients.

Les variétés outdoor sont des fleurs de CBD cultivées en plein champ, en extérieur. Elles se développent donc en fonction du climat et des éléments naturels.

Le chanvre est une plante très robuste, qui résiste bien aux attaques d’insectes et au mauvais climat, ce qui rend sa culture aisée. Les fleurs de CBD outdoor sont en général cultivées de façon naturelle, avec une utilisation d’engrais organique limitée.

Les variétés de CBD green house sont celles cultivées sous serre. Cette méthode de culture nécessite la lumière du soleil, mais permet aux plantes d’être protégées contre la pluie et l’humidité. La qualité des fleurs de CBD est excellente, puisque les fleurs n’ont pas subi les aléas du climat.

Les variétés de CBD en indoor ​​sont les plus fameuses et les plus appréciées des amateurs de fleurs de CBD. En effet, il s’agit de variétés cultivées en intérieur, dans des dark room. Il s’agit de la meilleure qualité de fleur, puisque la méthode de culture indoor permet de contrôler la récolte du début à la fin, d’ajuster l’apport en lumière, l’hygrométrie, d’éviter les insectes et la pollution lumineuse.

Il existe différentes variétés de fleurs de chanvre avec chacune, des saveurs typiques.

Quelles sont les variétés de fleurs CBD ?

Chaque variété de fleur CBD présente des saveurs et des arômes typiques. Parmi les variétés les plus appréciées par les consommateurs, on retrouve par exemple l’Amnesia Haze, l’OG Kush, la Lemon Haze ou bien encore la Strawberry Haze.

Les saveurs et arômes sont apportés naturellement par les hydrocarbures, présents dans les plants de chanvre et appelés terpènes. Selon les variétés, il est ainsi possible de retrouver différentes saveurs. Il existe des saveurs fruitées, boisées, nature, etc.

Pour les personnes qui souhaitent débuter avec la consommation de fleurs de CBD, il est recommandé de commencer avec des produits dits indoor et avec un taux moyen de 10 % de cannabidiol. Cela permet de ressentir déjà de belles saveurs avec ces produits, tout en restant sur des prix très attractifs.

Comment sont utilisées les fleurs de CBD ?

La fleur de CBD est utilisée de façon différente des autres formes, à savoir les huiles CBD, les liquides produits pour cigarette électronique, les baumes, les bonbons ou bien encore les crèmes. La fleur de CBD est destinée à être infusée, mélangée avec de l’eau chaude.

Cependant, il ne suffit pas de mettre de l’eau chaude et quelques fleurs dans une tasse. En effet, les cannabinoïdes ne sont pas hydrophiles, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas se dissoudre dans l’eau. Ainsi, la fleur de CBD n’infuse pas directement dans l’eau et garde son cannabidiol.

Pour que la fleur de CBD produise des effets, il faut que sa substance active puisse être libérée, en l’associant à un corps gras, de l’huile par exemple.

Il est donc conseillé de laisser la fleur de CBD macérer dans un corps gras pendant une demi-heure, voire une heure, à basse température. Puis de préparer la tisane, afin de pouvoir profiter pleinement de ses bienfaits.

Le CBD peut aussi être consommé sous d’autres formes : en huile, en E-cigarette, pour les amateurs de vapotage ou bien encore sous forme de résine, par condensation du pollen obtenu après le séchage final.

La vaporisation est une des techniques qui permet également de ressentir un maximum de bienfaits des fleurs de CBD. Pour cela, il est cependant nécessaire d’investir dans un vaporisateur, ce qui représente un investissement pour le consommateur.

En contrepartie, cette technique de consommation ne présente absolument aucun risque pour la santé. Au contraire, elle procure de nombreux bénéfices.

Dans tous les cas, il est fortement déconseillé de fumer les fleurs de CBD. C’est d’ailleurs une pratique considérée comme illégale en France.

De plus, elle est dommageable pour la santé des consommateurs, car elle contient des substances nocives présentes dans le tabac, qui est mélangé aux fleurs de CBD. Les effets sont alors les mêmes que pour les fumeurs de tabac classique sur les poumons et les autres organes du corps.

Comment fonctionne le CBD et quels en sont les effets ?

Dans un organisme, le cannabidiol joue un rôle de catalyseur, c’est-à-dire qu’il optimise la réponse naturelle à la douleur, aux angoisses et à l’anxiété. Cette substance n’élimine pas la douleur et l’anxiété, mais agit sur le système nerveux pour en réduire l’impact.

Le CBD est une substance d’autant plus efficace, qu’elle fonctionne comme le prolongement des défenses naturelles de notre propre système nerveux. En effet, le corps humain possède les récepteurs adaptés qui fixent les molécules du CBD.

La consommation de fleurs de CBD contribue à relaxer et à évacuer les points de tension. Les effets du cannabidiol sur le système nerveux sont multiples. Parmi ceux-là, les principaux sont une stimulation de l’appétit, un apaisement du système nerveux, mais surtout un effet anti-inflammatoire.

Ces effets ne sont pas officiellement reconnus, mais ils sont cependant admis par la communauté adepte de la molécule.

En outre, le CBD permettrait aussi de soulager des maladies comme la sclérose en plaques, la schizophrénie, ou bien encore l’épilepsie.

Il ne s’agit bien sûr pas d’un médicament, mais d’un moyen de pouvoir soulager un peu la douleur provoquée par les maladies précitées. Le CBD est aussi reconnu pour sa stimulation du système immunitaire.

Ci-dessous une liste non-exhaustive des potentielles applications et des bienfaits naturels supposés, non confirmés par le milieu médical :

  • anti-inflammatoire : douleurs musculaires, articulaires, neurologiques, etc.
  • anxiolitique et anti-psychotique : schizophrénie, anxiété, stress, etc.
  • antioxydant : traitement de maladies cutanées, traitement de troubles neurologiques, etc.
  • anticonvulsif : pour l’épilepsie notamment

Il est cependant nécessaire de noter que la consommation de cannabis thérapeutique ne fait pas partie des remèdes reconnus par le milieu médical. Il est donc interdit de lui conférer des propriétés médicinales. Dans tous les cas, il est reconnu que le CBD n’appartient pas à la famille des substances classées comme psychotropes.

Enfin, en termes de risque, la fleur de CBD, comme tous les produits contenant du cannabidiol, ne demande aucune précaution particulière à prendre.

En effet, la substance n’est pas considérée comme toxique. De ce fait, l’OMS estime par exemple qu’elle ne présente aucun risque de dépendance.

Pourquoi la commercialisation n’est-elle plus possible en 2022 ?

Selon un arrêté ministériel pris le 31 décembre 2021, « la vente aux consommateurs de fleurs ou de feuilles brutes sous toutes leurs formes, seules ou en mélange avec d’autres ingrédients, leur détention par les consommateurs et leur consommation » est désormais interdite.

Mais les défenseurs du CBD espèrent que cet interdit sera bientôt levé.

En effet, le Conseil constitutionnel a précisé que « la notion de stupéfiants désigne des substances psychotropes qui se caractérisent par un risque de dépendance et des effets nocifs pour la santé » et qu’il « appartient à l’autorité administrative, sous le contrôle du juge, de procéder à ce classement en fonction de l’évolution de l’état des connaissances scientifiques et médicales ».

Or, cette définition des stupéfiants donnée par le Conseil constitutionnel ne s’applique pas au CBD. C’est pourquoi, l’Union des professionnels du CBD veut défendre l’annulation de l’arrêté, en se basant sur cette définition.

De plus, elle a engagé un référé liberté devant le Conseil d’État pour demander la suspension immédiate de l’arrêté, en invoquant la violation de trois libertés fondamentales : la liberté d’entreprendre, le droit de propriété et la liberté personnelle.

Quels autres produits contenant du CBD peuvent être achetés ?

Le CBD peut être consommé sous différentes formes mais les plus efficaces restent celles qui passent par les voies naturelles. On peut donc acheter du CBD :

  • sous forme d’huile, qui est directement ingérée. Les gouttes d’huile peuvent être ajoutées à un aliment ou une boisson ou bien simplement mises sous la langue pour un effet plus rapide.
  • sous forme de pâte, absorbée avec des aliments ou seule.
  • sous forme de capsules, généralement en gélatine. La capsule se dissout dans l’estomac comme d’autres compléments alimentaires.
  • sous forme de chewing-gum, ce qui est une façon de consommer simple et pratique. Pour la fabrication, la pâte de CBD est mélangée à des ingrédients naturels.
  • sous forme de e-liquide, utilisé pour les cigarettes électroniques. Le e-liquide pénètre alors dans les poumons puis est très vite absorbé par le sang

Enfin, le CBD peut aussi être retrouvé sous forme de produits cosmétiques, appliqués directement sur la peau. Cette méthode d’utilisation convient surtout pour des troubles localisés (douleurs aux articulations, acné, maladies de la peau, etc.).