Dans les établissements privés, les professionnels de santé exercent leur activité en libéral. Il existe deux types d’hôpitaux privés, à but lucratif et non lucratif. Il revient à chaque patient de choisir de se faire soigner dans un établissement privé ou public. Le choix du privé est souvent motivé par un meilleur confort, une structure plus humaine. Pour en savoir plus, il est judicieux de vous rapprocher de cet hôpital privé de l’Estuaire du Havre. 

Une proximité géographique

Dans le privé, les médecins sont généralement accessibles plus rapidement, ce qui n’est pas toujours le cas dans le public. Ils ont également plus de temps à accorder à leurs patients. Que ce soit dans le privé ou le public, les médecins suivent le même code de déontologie. Les remboursements de la Sécurité sociale sont les mêmes que vous vous rendiez dans le privé ou le public. Ils sont définis par rapport au tarif de convention. L’Assurance maladie prend en charge 80 % des frais de séjour. Les dépassements d’honoraires sont plus fréquents dans le privé, car vous pouvez avoir accès à une chambre particulière et les médecins pratiquent aussi des prix libres à la différence de ceux du public.

  • Il existe bien une différence de prix entre le public et le privé, les délais pour se faire soigner sont aussi différents.
  • Aujourd’hui, le patient a le choix.

Les hôpitaux privés sont rémunérés en fonction de leur activité, ils ne bénéficient pas d’une enveloppe allouée par l’État. Il est important de bien connaître les particularités de chaque établissement avant d’arrêter son choix. Certaines missions sont réservées à l’hôpital public comme les greffes d’organes et elles ne pourront pas être réalisées dans le privé. Si vous souhaitez vous faire soigner plus rapidement, avoir une chambre particulière et un certain confort, l’hôpital privé est plus adapté à votre cas.