Autrement nommé cannabidiol, le CBD arrive légalement en Europe depuis peu. Mais d’où vient-il ? Quels sont ses effets sur notre corps ?

Et pourquoi ajouter l’huile de CBD à notre alimentation ? Avant d’essayer les nombreux produits trouvables à ce jour sur le marché, lisez bien cet article afin de découvrir ce produit pour le moins étonnant.

L’étonnant CBD : quel est-il?

Le cannabidiol est l’une des deux substances que l’on retrouve dans un plant de chanvre, aussi appelé le cannabis sativa. L’autre substance tout aussi connue est le THC, tétrahydrocannabinol.

Bien que ce dernier soit reconnu et utilisé par un grand nombre de populations pour ses effets psychoactifs qui occasionnent des modifications de l’état de conscience, le CBD, quant à lui, est plus sobre.

En effet, celui-ci est dénué d’effets psychotropes, permettant même d’atténuer les répercussions neurologiques du THC. Son autre point positif : il ne provoquerait aucune dépendance et apaiserait au contraire le stress de beaucoup d’individus. Il est en effet reconnu pour ses propriétés thérapeutiques.

Sous quelles formes le retrouve-t-on ?

Une fois extrait du plant de chanvre, le cannabidiol peut être consommé sous différentes formes :

  • En fleurs
  • En huile
  • En e-liquide
  • En cosmétiques
  • En cristal
  • En tisane, infusion
  • En résine
  • En capsule
  • Sous forme de nourriture

Alors pourquoi l’huile ?

Afin de profiter de la meilleure efficacité des propriétés du CBD, nous vous recommandons l’huile au CBD. Pourquoi ? Car une fois ingérée et absorbée par voie sublinguale, l’huile évite le système digestif, produisant ainsi des effets plus rapides agissant dans les 10 minutes qui suivent la prise.

Quels sont ses bienfaits ?

Nous connaissons depuis longtemps les bienfaits du chanvre, mais la connaissance des atouts du CBD ne date que depuis quelques années.

Ce qui explique qu’il ne soit légal en France que depuis peu. Il est de même intéressant de savoir que notre corps humain contient un système endocannabinoïde. En effet, ce vaste réseau de récepteurs est activé par les cannabinoïdes naturels produits par l’organisme.

Depuis ces découvertes, les recherches sont nombreuses pour identifier les bienfaits du cannabidiol, notamment lorsqu’il est consommé sous forme d’huile. Les scientifiques s’intéressent notamment à connaître ses bienfaits dans le soulagement, voire le traitement, de nombreuses pathologies.

À ce jour, les scientifiques lui reconnaissent des atouts sur les plans :

  • Émotionnel et psychologiques.
  • Les troubles du sommeil.
  • Physique : nausées et douleurs causées par des maladies chroniques telles que la sclérose en plaques, la fibromyalgie et l’asthme.
  • Neurologique : épilepsie, maladie de Parkinson et Alzheimer.
  • Cancérologique : en effet, pour certains cancers, le CBD permet de limiter le développement des cellules tumorales.

Afin de vous certifier ces données, sachez que deux médicaments existent aujourd’hui sur le marché, composés de cannabidiol : le Sativex ainsi que l’Epidiolex.

Le premier étant un spray soulageant les patients atteints de sclérose en plaques et le second étant un traitement utilisé contre les formes sévères d’épilepsie. Ce dernier est prescrit aux États-Unis.

Il y a-t-il des contre-indications à l’usage de l’huile de CBD ?

Bien que ce produit soit autorisé en France et apporte de nombreux avantages, il est tout de même important d’en connaître les revers, afin de s’assurer qu’il ne nous est pas nocif. Voici alors ce qu’il faut connaître du CBD, avant de le consommer.

Premièrement, ce produit vous est nocif si vous avez des problèmes artériels ou des antécédents familiaux dans ce domaine. Demandez alors l’avis de votre médecin avant d’utiliser le cannabidiol. Il en est de même pour les femmes enceintes et allaitantes.

En effet, le CBD pourrait avoir des effets néfastes sur les nouveau-nés, bien qu’il n’y ait en réalité que très peu de cas d’effets secondaires connus sur les bébés. Cependant, par prudence, il est préférable de ne pas l’utiliser sans l’avis de votre médecin.

En revanche, l’incompatibilité avec les personnes à problèmes cardiaques est formelle : pas de consommation de CBD. En effet, le cannabidiol peut amener des effets indésirables et néfastes sur un système cardiovasculaire sensible. Enfin, les personnes atteintes de la maladie de Parkinson doivent de même demander l’avis de leur médecin.

Vous êtes allergique au pollen de l’espèce botanique Cannabis Sativa L ? Vous vous en douterez là aussi : pas le droit à la prise de cannabidiol.

Quels sont alors les effets secondaires indésirables ?

Il faut savoir qu’à faible dose, ce produit restera simplement une source de relaxation importante. Cependant, si vous le consommez à hautes doses, celui-ci peut avoir des effets négatifs tels que :

  • La somnolence. Attention alors à ne pas en prendre avant de prendre le volant ni d’aller au travail. Utilisez le soir avant de vous coucher, cela aura beaucoup plus d’impact pour vous apporter une nuit de sommeil requinquante.
  • Des effets secondaires divers : bouche sèche, troubles digestifs, étourdissements, nausées, etc. Nous vous recommandons alors de le consommer progressivement : comme pour une cure, débutez avec de faibles doses et augmentez petit à petit au fur et à mesure des semaines. Cela vous permettra alors de ne connaître que les bons côtés du cannabidiol.