La perte d’un être est toujours difficile, surtout lorsqu’il s’agit d’un parent ou de son conjoint. Mais à cette perte s’ajoutent de nombreuses formalités qui s’accumulent et vous font vite perdre pied. Voici donc un guide des formalités suite au décès de son conjoint ou d’un parent en maison de repos.

Avant les obsèques

Constater le décès et déclaration à la commune

La constatation du décès de votre proche sera faite par le personnel de l’établissement ou de la maison de retraite. Vous n’aurez donc aucune démarche à faire pour cela. De plus, la déclaration de décès à la commune, à faire dans les 24 heures suivant celui-ci, sera elle aussi faite par l’établissement, et ce gratuitement.

Transfert du corps et recours aux pompes funèbres

Lors d’un décès en maison de repos, vous pourrez laisser le corps dans une chambre ou un reposoir gratuitement jusqu’aux obsèques, si l’établissement dispose de ce type de structure. Sinon, vous pourrez faire déplacer le corps. Cela se fait obligatoirement via les services des pompes funéraires, après avoir fait la déclaration en mairie. Le déplacement se fera dans les 48 heures suivant le décès et sera à votre charge. Vous pourrez ainsi le déplacer chez vous ou dans un funérarium, selon votre choix, jusqu’aux obsèques.

Préparation des obsèques

Envoyer des faireparts

L’envoi de faireparts de décès est la dernière étape importante avant les obsèques. Ce type de missive permet de prévenir famille et amis du décès de la personne, mais aussi de la date et du lieu des funérailles. Il est important de l’envoyer à toute personne concernée par le décès de la personne, que ce soit en écrivant et envoyant vous même les cartes, ou en passant par un site spécialisé.

Préparation des obsèques avec contrat

Si le défunt ou la défunte a fait un contrat d’obsèques pendant son vivant, alors tout ou presque tout ce qui touche aux obsèques sera déjà prévu, du choix de cercueil à la cérémonie, en passant par l’éventuelle réception après les funéraires. De plus, dans le cas d’un contrat, le tout est généralement payé d’avance ou sera payé grâce à une assurance obsèques.

Préparation des obsèques sans contrat

Si aucun contrat n’a été fait par le défunt ou la défunte, alors vous devrez faire les démarches nécessaires en choisissant l’inhumation ou la crémation, mais aussi le cercueil et tout ce qui concerne les funérailles et l’éventuelle réception pour vous et votre famille.

Dans ce cas-ci, vous pouvez vous faire aider dans les démarches par les services de pompes funéraires qui pourront vous donner toutes les informations nécessaires pour faire un choix juste et offrir de belles funérailles à celui ou celle que vous avez perdu.

Après les obsèques

Écrire les cartes de remerciement décès

Suite aux funérailles, il est courant d’écrire et envoyer des cartes de remerciement décès. Lorsque vous écrirez vos lettres de remerciement décès, pensez à en envoyer une à la maison de repos où se trouvait votre conjoint ou votre parent. Celle-ci permettra de les remercier de leur soutien et de leur bon travail avec la personne défunte.

Voici un exemple : « Suite au décès de [nom du défunt ou de la défunte], je souhaitais vous remercier pour toute votre gentillesse, sympathie et dévouement lors de son séjour dans votre maison de repos. Merci au directeur ainsi qu’à tout le personnel de la maison de repos, [votre signature] »

Informer les différents organismes

Après le décès de votre proche, il est important de contacter tous les organismes financiers et d’assurance de celui-ci. Vous devrez tout d’abord contacter le banquier, afin de bloquer les comptes pour qu’aucun prélèvement ordonné après la date du décès ne soit effectué, sauf dans le cas d’un compte joint.

Contactez ensuite l’organisme responsable du contrat d’assurance vie du défunt ou de la défunte. Il faudra aussi contacter tous les autres services financiers et d’assurance auprès desquels la personne décédée avait signé des contrats, que ce soit une assurance maladie, un abonnement chez un fournisseur d’électricité, un compte en bourse ou encore un plan d’épargne.

Prendre contact avec le notaire

Dans le mois suivant le décès, il est important de prendre contact avec le notaire auprès duquel le défunt ou la défunte aurait fait un testament. Si c’est le cas, alors celui-ci sera suivi à la lettre en ce qui concerne les droits de succession, sauf si refus de la succession des biens par l’un ou plusieurs enfants. Dans le cas où aucun testament n’a été rédigé, alors les biens seront partagés à parts égales, ou selon arrangement entre les bénéficiaires, et après payement des droits de succession.

Enfin, dans le cas où le défunt ou la défunte est votre époux/épouse, alors vous aurez automatiquement droit aux propriétés et à l’accès aux comptes en banque de la personne décédée, sauf dans de très rares cas à cause d’une clause dans un testament.

About the author

Brandon Wright