Les méthodes de lutte contre la cellulite et de perte de poids par la chaleur (sauna), on les connaissait déjà. Beaucoup ont tenté le coup, sans trop grande satisfaction. Mais saviez-vous qu’il est aussi possible de combattre la cellulite et de remodeler sa silhouette par le froid ?

C’est ce que vous propose la cryothérapie.

Cryothérapie signifie littéralement “thérapie par le froid” (du grec « cryo » qui signifie froid). C’est une technique qui consiste à l’origine à utiliser le froid pour apaiser certains maux ou pour la récupération sportive par exemple. Elle peut être appliquée à tout le corps (dans ce cas, on parle de cryothérapie du corps entier) ou sur une zone ciblée du corps.

La cryothérapie s’avère efficace dans le cas de :

  • migraines
  • stress et dépression
  • insomnie
  • rhumatismes
  • ostéoporose
  • insuffisance veineuse
  • sclérose en plaques
  • cellulite

Le présent article s’intéresse particulièrement à ce dernier point, c’est-à-dire l’efficacité de la technique pour combattre la cellulite localement et ainsi contribuer à un remodelage de la silhouette.

Dans le cas précis du recours à la cryothérapie dans ce contexte, on préfère le terme cryolipolyse qui peut se traduire littéralement par destruction des cellules adipeuses par le froid. C’est donc cette expression que nous utiliserons dans la suite de cet article.

Combattre la cellulite : conseils utiles

cryolipolyse

La cryolipolyse n’est pas une recette magique pour perdre du poids. En effet, il est important de l’accompagner d’un régime alimentaire équilibré afin que les cellules adipeuses ne se reconstituent pas. Il est par ailleurs vivement conseillé de pratiquer une activité sportive pendant la période des séances de cryolipolyse afin que les résultats soient plus efficaces et durables, et surtout, permettre de résorber plus vite les œdèmes qui peuvent apparaître suite au traitement.

Pour de meilleurs résultats, il vaut mieux faire appel à un institut spécialisé et fiable, comme le cabinet de cryolipolyse à Aix en Provence. Accompagné d’experts, vous serez d’abord examiné, puis un diagnostic des parties à traiter sera établi par le médecin, selon les zones, la nature des amas de graisse (fibreuse, adipeuse ou aqueuse) et la difficulté à les déloger.

Cependant, attention, il existe des contre-indications à la pratique, qui vous seront précisées par le praticien. Si ce n’est pas le cas, adressez-vous à un autre spécialiste ! Vous devez obligatoirement être majeur.

Si vous êtes enceinte ou allaitante, porteur d’un pacemaker, atteint d’une maladie immuno-dépressive, si vous souffrez de troubles circulatoires, de diabète ou d’infections cutanées, la crylolipolyse n’est pas recommandée pour vous.

Détruire la cellulite par le froid : comment ça marche ?

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les thérapies par le froid n’ont rien de moderne. En effet, depuis l’époque antique déjà, notamment dans l’Égypte ancienne et en Grèce, on avait recours aux bains glacés pour guérir de certains maux et faire baisser la fièvre. Une partie des thermes romains (frigidarium) étaient utilisées à des fins médicinales, on avait ainsi recours au froid notamment pour stimuler le métabolisme du corps, corriger la mauvaise circulation sanguine, mais aussi pour ses effets positifs sur le cœur, la digestion, la respiration ainsi que le système nerveux. Les Nordiques sont également connus pour pratiquer le bain glacé après une séance de sauna.

Mais, ce n’est qu’au début des années 70 que les scientifiques s’intéressèrent vraiment aux effets thérapeutiques du froid. Le Japon et la Russie en furent d’ailleurs les pionniers, et la technique est aujourd’hui employée par les athlètes pour accélérer la récupération après l’effort.

La cryothérapie consiste donc à soumettre tout ou partie du corps (sauf la tête) à une température portée au-dessous de 0°C pour progressivement atteindre -110°C en moyenne dans le cas d’une cryothérapie du corps entier. Dans le cas d’une cryolipolyse ciblée par contre, la température se situera entre -2°C et -4°C.

L’opération ne dure pas plus de 3 minutes.

Le froid est censé corriger la mauvaise circulation du sang. Plusieurs centres en France offrent aujourd’hui des séances de cryolipolyse, dont les coûts varient entre 50 et 250 euros la séance. Il faut parfois jusqu’à 10 séances pour obtenir des résultats probants, qui ne seront pas visibles immédiatement. Il faut compléter l’action du froid par des massages de type palper-rouler.

La cryolipolyse s’est ainsi révélée plus efficace que l’utilisation de crème anti-cellulite, et surtout, moins invasive que d’autres techniques comme la liposuccion.

Programme anti cellulite : cryolipolyse ciblée

maigrir par le froid

La cryolipolyse est pratiquée sur une zone ciblée du corps, car la cellulite et les mauvaises graisses (surtout la cellulite fibreuse) s’accumulent en général dans une zone précise du corps (cuisse, fesses, culotte de cheval…). Elle s’avère aussi très efficace pour combattre les graisses abdominales permettant ainsi d’avoir un ventre plat et de réduire le tour de taille.

Concrètement, le médecin va pincer le bourrelet de graisse dans une machine qui va ensuite générer du froid. C’est cette partie uniquement qu’il va soumettre à une température en dessous de 0°.

Sous l’action de ce froid extrême, la cellulite, majoritairement constituée d’eau, gèle et meurt. Le praticien va ensuite “casser” les cristaux en pratiquant un massage sur la zone traitée. L’organisme pourra ensuite progressivement éliminer ces cellules détruites par les voies veino-lymphatiques. Les premiers résultats apparaissent au bout de quelques séances, lorsqu’a lieu le renouvellement cellulaire.

Mais attention !

La cryolipolyse est efficace pour lutter contre la graisse profonde, et non contre la rétention d’eau. Elle n’aura donc aucun effet sur la cellulite dite « cellulite aqueuse ». Pratiquer les sports d’eau comme l’aquabike et l’aquagym s’avérera efficace pour se débarrasser de ce type de capitons.

About the author

Brandon Wright