Touchant aussi bien les hommes que les femmes, le psoriasis est l’une des maladies de la peau les plus rependues, et on estime qu’au minimum 2% de la population mondiale actuelle en souffrirait, et entre 1,5 et 3 millions de Français sont touchés.

Mais qu’est-ce que c’est que le psoriasis au juste ? Quelles en sont les causes et comment le traiter ?

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une inflammation chronique de la peau qui induit une réaction anormale lors du renouvellement des cellules cutanées. L

’inflammation se caractérise par des lésions dites érythémato-squameuses et peut se trouver sous plusieurs formes plus ou moins étendues.

Le psoriasis devrait toujours être pris en charge.

Quelles sont les causes ?

Les causes exactes de l’apparition et du développement du psoriasis sont encore mystérieuses pour les scientifiques et les médecins, mais il est plus que supposé qu’il s’agit d’une maladie nécessitant des prédispositions génétiques ainsi qu’un événement déclencheur.

Néanmoins, certains facteurs sont considérés comme favorisant l’apparition ou le développement de l’inflammation chronique tels que :

  • Le stress
  • L’obésité
  • Le diabète
  • L’hypertension
  • Des troubles lipidiques
  • Le tabac
  • L’alcool
  • Une infection, notamment chez les jeunes enfants
  • La prise de certains médicaments
  • Un traumatisme affectif
  • Les règles

Quels sont les symptômes du psoriasis ?

Les symptômes du psoriasis diffèrent d’un type à l’autre, mais aussi selon la gravité du phénomène.

Néanmoins, de manière générale, les symptômes de cette inflammation sont :

  • Rougeurs
  • Démangeaisons
  • Lésions légères à sévères
  • Infections
  • Douleurs pour certains types de psoriasis, notamment dues aux frottements

Quels sont les différents types de psoriasis ?

symptomes psoriasis

Avant de parler des différents types, il faut savoir qu’il existe 3 catégories : les formes communes, rares et graves.

Les formes communes de psoriasis

En plaque ou gouttes : Le psoriasis en plaque ou en goutte se caractérise par l’apparition de zones de rougeur délimitées de forme ronde ou ovale.

Celles-ci se recouvrent de morceaux de peau morte qui finiront par se détacher. Cette forme de psoriasis a tendance à se déclarer dans des zones de frottements comme les genoux, les coudes ou encore le bas du dos.

Cuir chevelu : Parfois, seul le cuir chevelu est atteint par le psoriasis.

L’inflammation prend alors la forme de plaques qui créent des démangeaisons et dont les résidus ressemblent à des pellicules.

Ongles : appelé psoriasis unguéal, il s’agit d’une déformation et/ou d’un décollement de l’ongle. De plus, la peau peut s’épaissir sous l’ongle et ce dernier peut aussi perdre sa transparence.

Les formes graves de psoriasis

Érythrodermique : cette forme de psoriasis est généralisée et atteint plus de 90 % du corps du patient.

Les traitements habituels sont inefficaces et une hospitalisation est nécessaire, surtout pour éviter les risques d’infection et de surinfection.

Pustuleux : Le psoriasis pustuleux est une forme grave et dangereuse puisque, dans ce cas-ci, le pronostic vital peut être engagé.

Il se caractérise par l’apparition de pustules de couleur jaune, principalement au niveau des mains et des pieds, mais il peut aussi se généraliser.

En général, ce type d’inflammation de la peau rend les travaux manuels impossibles, ou du moins difficiles, et il est plus que probable que d’autres symptômes tels que de la fièvre ou des douleurs articulaires soient développés.

Rhumatisme psoriasique : Le rhumatisme psoriasique est une variante qui se caractérise par une atteinte douloureuse des articulations.

Ce type de psoriasis est très similaire et souvent confondu avec la polyarthrite classique, mais dans ce cas-ci, il est important de bien diagnostiquer la maladie et de faire la différence entre les deux, car les traitements habituels pour la polyarthrite classique sont contre-indiqués dans le cas du rhumatisme psoriasique.

Les formes rares de psoriasis

Dans de très rares cas, le psoriasis peut aussi se développer dans des zones telles que :

  • Les zones de plis et plis articulaires
  • Les muqueuses
  • La paume des mains et les pieds
  • Le visage

Vivre avec le psoriasis

Il est maintenant possible, grâce aux traitements, de vivre plus ou moins normalement tout en ayant du psoriasis, mais cela dépend de l’ampleur du phénomène et de sa gravité.

En effet, dans les cas les plus poussés et graves, le psoriasis peut engendrer des difficultés de sommeil, une baisse de la libido et peut même freiner votre développement personnel et professionnel.

Le mieux dans tous les cas est de consulter votre médecin afin d’en savoir plus sur la maladie, mais il est aussi conseillé, dans les cas les plus contraignants, d’envisager une prise en charge psychologique ou de rencontrer d’autres personnes souffrant de la maladie, notamment par le biais d’associations telles que l’Association France Psoriasis.

Enfin, il est surtout important d’envisager un traitement pour soulager le psoriasis et éviter les infections, mais aussi pour limiter l’évolution de l’inflammation.

Comment soulager le psoriasis ?

traitement psoriasis

Malheureusement, il n’existe pas encore de traitement permettant de totalement guérir la maladie, mais il est possible de soulager le psoriasis.

Par exemple, pour le cuir chevelu, il est possible de commander ce shampoing spécial psoriasis chez styl’bio.

Dans les autres cas, d’autres solutions sont possibles.

Photothérapie

Lorsque le psoriasis est relativement étendu, de nombreux médecins conseillent de faire des séances de photothérapie.

Celles-ci consistent à ingérer par voie orale des psoralènes, un agent photosensibilisant, et à vous exposer à des UV de forte intensité pendant une certaine période.

Cette technique fonctionne relativement bien, mais il est important de bien préciser les éventuels médicaments que vous prenez avant de commencer vos séances, en cas de contre-indication.

Traitement local

Pour un psoriasis peu étendu, la façon la plus simple de diminuer et soulager l’inflammation consiste à utiliser des pommades, lotions ou crèmes anti-inflammatoires contenant de la cortisone.

Il est aussi possible d’utiliser certaines huiles, comme l’huile de cade, ou des médicaments, mais ces derniers sont majoritairement mal tolérés par les patients.

Hospitalisation

Néanmoins, dans les cas les plus graves, une hospitalisation est souvent envisagée afin d’éviter des infections et surinfections, mais aussi pour apaiser la douleur et restreindre le développement du psoriasis.

About the author

Brandon Wright