Le chanvre s’avère une plante fascinante et une ressource renouvelable qui se retrouve utilisée dans une multitude de produits importants et précieux.

À l’époque moderne, nous utilisons le chanvre à diverses fins industrielles, telles que la fabrication de fibres, de bioplastiques, d’extraits et de produits de CBD, pour n’en nommer que quelques-uns. Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut connaître pour que votre culture se passe à merveille.

Avant de commencer votre culture

Avant tout, il semble important de spécifier que la culture de chanvre est légale, contrairement à celle du cannabis.

En effet, vous pouvez vous procurer des graines de chanvre dans des boutiques en ligne, tel que https://uweed.ch/fr/, sans avoir peur de dépasser les 0,2 % de THC permis par la loi. Au-delà de ce pourcentage, votre plante tombe illégal. Ensuite, il semble important d’apprendre à connaître le chanvre.

Plantes mâles et femelles

De nombreux jardiniers cultivent le chanvre à partir de graines. Lorsque vous faites germer des graines de chanvre, environ 50 % des plantes seront des femelles et 50 % des mâles. Cependant, il s’avère possible d’acheter des graines « féminisées ».

Celles-ci ne produiront que des plantes femelles. Vous pouvez également propager des clones végétatifs de votre plante en prélevant des boutures de plantes. Pour récolter des fleurs de chanvre, vous devez utiliser que des plantes femelles qui restent non fertilisées.

Pour ce qui est de la fibre, elle peut être autant récoltée sur une plante mâle que sur une plante femelle. Pour que cette dernière produise des graines, elle doit être pollinisée. En général, les plantes de chanvre ne possèdent qu’un sexe (mâle ou femelle).

Cependant, dans certains cas, la plante peut devenir hermaphrodite, ce qui signifie qu’elle est autant l’un que l’autre. La génétique de la plante et les facteurs de stress environnementaux apparaissent à l’origine de ce phénomène. Pour réduire cela, assurez-vous que les plantes sont bien entretenues et ne se trouvent pas soumises à un stress environnemental pendant la floraison.

La photopériode

Le chanvre est une plante photopériodique, avec des phases végétative et floraison qui nécessitent différentes périodes d’obscurité et de lumière du jour. La floraison des plantes de chanvre s’avère déclenché lorsque la période d’obscurité (la nuit) dure environ 12 heures.

Lorsque celle-ci se retrouve inférieure à 12 heures et que la période de lumière (le jour) est plus longue, les plantes restent végétatives et ne fleurissent pas. La culture intérieure, à l’aide d’une tente de culture ou d’un environnement de culture fermé, permet de contrôler la photopériode.

La culture et l’entretien des plantes de chanvre en intérieur

Lorsque vous cultivez des plantes de chanvre à l’intérieur dans un environnement contrôlé à l’aide d’un éclairage artificiel, cela vous permet de mieux gérer la croissance et la floraison de vos plantes. Celles-ci auront quatre stades de croissance différents : germination, semis, végétatif et floraison.

Faire germer des graines de chanvre

  • Faites tremper les graines pendant 8 à 12 heures pour améliorer la germination.
  • La température idéale de germination se situe entre 15 et 22 degrés Celsius.
  • Plantez les graines à 2,5 cm de profondeur dans un mélange de démarrage de graines humides ou dans de la terre.
  • Utilisez un tapis chauffant pour semis et un thermostat pour contrôler la température du sol.
  • Utilisez un dôme d’humidité pour gérer l’humidité de germination.

Effectuer l’entretien des semis de chanvre

Les semis germés ont besoin d’une température comprise entre 20 et 25 degrés Celsius. Vous pouvez également continuer d’utiliser un tapis chauffant. Les semis de chanvre fonctionnent mieux dans une plage d’humidité de 65 à 70 %.

Gardez le dôme d’humidité sur les semis pendant la première semaine ou pendant les deux premières semaines pour gérer les niveaux d’humidité. En ce qui concerne le volume de lumière à fournir, utilisez des LED à haut rendement ou des lampes de culture fluorescentes, placées à plusieurs centimètres au-dessus des semis.

Maintenez les lumières allumées 18 à 24 heures par jour. Pour l’engrais, utilisez un engrais soluble dans l’eau et riche en azote. Veillez à bien suivre les ratios recommandés sur le produit et de choisir le bon engrais pour la bonne étape de développement.

Transplanter des semis de chanvre

Cette partie s’effectue en deux étapes :

  • Première transplantation : une fois que les plantules se sont enracinées au fond et sur les côtés de la cellule ou du bouchon d’enracinement, transplantez-les dans un récipient de 10 à 13 cm.
  • Transplantation finale : une fois que les transplants de chanvre se sont enracinés au fond et sur les côtés des pots de 10 à 13 cm, transplantez-le dans un conteneur final plus grand ou un sac de culture en tissu. Utilisez un terreau à base de compost légèrement plus lourd que pendant la germination et les semis.

Cultiver des plantes de chanvre à fleurs

Les plantes à fleurs matures ont besoin de températures légèrement plus fraîches (entre 20 et 25 degrés Celsius).

Lorsqu’elles fleurissent, réduisez l’humidité de la plage de 40 à 50 %. Gardez l’air en mouvement pour réduire les parasites tels que les mouches des champignons et les maladies fongiques des feuilles.

Cela permet également de faire circuler l’air réchauffé par les lampes de cultures pour refroidir les plantes. Après 30 à 60 jours de croissance végétative, déclenchez la floraison des plantes en modifiant la photopériode.

Réglez la minuterie de votre lampe sur 12 heures allumées/12 heures éteintes (obscurité totale). Surtout, n’arrosez pas trop vos plantes lorsqu’elles fleurissent. Cependant, ne les laissez pas sécher régulièrement. Pour la nourriture, optez pour un engrais liquide qui fournit moins d’azote, mais plus de phosphore et de potassium. Nourrissez chaque semaine, au besoin.