Alors que la France se prépare à sa sixième semaine de confinement, de nombreux questionnements liés au coronavirus restent encore sans réponse.

Chaque jour amène son lot de bonnes nouvelles, mais soulève aussi de nombreuses inquiétudes et interrogations pour la population. Notamment en ce qui concerne la santé des personnes âgées et leur protection.

États des lieux du Covid-19 en France chez les personnes âgées

Les chiffres du gouvernement font état en France à ce jour de près de 29 000 cas confirmés en EHPAD et EMS, les établissements médicaux sociaux. Ainsi que 37 000 cas probables dans ces mêmes structures.

Aussi, la France déplore à ce jour 8564 décès en EHPAD et EMS. Parmi les victimes du Covid-19, on peut donc estimer que près de 40 % d’entre elles sont des personnes âgées.

Dans un État-providence, un des principaux objectifs à poursuivre est la protection des personnes vulnérables face à la maladie, dont les parents, les grands-parents et, pour les plus chanceux, les arrières grands-parents.

Il n’est pas souhaitable, ni possible, de confiner les personnes âgées jusqu’à la disparition du coronavirus ou le développement d’un vaccin. Par conséquent, il est important de les préserver face à cette maladie. Cela passe bien évidemment par les recommandations de distanciation sociale, un lavage régulier des mains ou tout simplement par des contacts réguliers avec vos proches par téléphone ou en vidéoconférence.

Mais d’autres solutions existent et ont été mises en place par des entreprises qui n’ont pas hésité à produire des masques, du gel hydroalcoolique ou encore des respirateurs artificiels au détriment de leurs productions habituelles.

Coronavirus, ces entreprises qui modifient leur production pour contribuer à l’effort de crise

Face à cette crise, de nombreuses entreprises ont souhaité apporter leur pierre à l’édifice et ont démarré un processus de modification de leurs chaînes de production. Et ce, aussi bien dans le secteur de l’automobile, que celui du textile, de la cosmétique ou encore des boissons.

C’est notamment le cas d’une entreprise française basé à Grenoble, qui a modifié ses activités habituelles pour « proposer des produits afin d’aider les sociétés à continuer de travailler malgré la pandémie Covid-19 ». Cela s’adresse en particulier aux professionnels qui sont en contact direct avec les populations à risque, dont les personnes âgées.

Par exemple, ce site propose différentes solutions aux entreprises, commerçants, personnel soignant ou particuliers afin d’endiguer le virus. Leurs produits s’inscrivent à la fois dans une démarche de protection et de prévention.

Quelles sont les mesures de protection à prendre ?

La protection des personnes âgées est l’affaire de tous. Elle passera par le port de masques et de visières de protection des proches et du personnel d’aide à domicile en contact fréquent avec eux. Dans un second temps, elle se fera par la généralisation des hygiaphones dans les établissements où se rendent régulièrement les seniors : pharmacies, médecins, EHPAD, etc. Enfin, un suivi rapproché de leur hygiène de vie sera nécessaire pour limiter la propagation du virus.

Les masques de protection

Ennemi invisible, le coronavirus est très contagieux. Cela explique la rapidité avec laquelle il s’est propagé dans le monde entier. Il se transmet notamment par la projection de gouttelettes contaminées, c’est-à-dire de la salive et des sécrétions nasales, lorsqu’une personne tousse ou éternue. Ainsi, il s’infiltre dans l’organisme par les muqueuses de la bouche, du nez ou des yeux.

Les masques (FFP2 ou FFP3) servent avant tout à éviter de contaminer d’autres personnes lorsqu’on est porteur du virus et à protéger efficacement sa bouche et son nez. Toutefois, ils ont une durée de vie limitée et doivent, par conséquent, être renouvelés régulièrement. D’autre part, ils ne fournissent pas une protection maximale. C’est pourquoi le port de lunettes de protection, ou d’une visière, est conseillé.

Les visières de protection

Les visières de protection constituent, aujourd’hui, l’outil de protection le plus efficace face au coronavirus. Celles-ci sont utilisées par les personnes en « première ligne » comme le personnel médical. En effet, elles protègent efficacement des aérosols, comme les gouttelettes, émises par une personne à proximité.

Cependant, il est recommandé d’utiliser les visières en complément d’un masque dans la mesure où la protection est inefficace face aux particules restant en suspension dans l’air.

Hygiaphones et vitre de protection

Dans l’optique d’augmenter l’efficacité des mesures de protection, l’utilisation des hygiaphones et vitres en plexiglas est de plus en plus répandue.

Ils ont longtemps été utilisés pour les guichets de banque comme une protection face à des agressions ou des vols. Mais les hygiaphones constituent désormais une solution à mettre en place dans les maisons de retraite pour protéger les personnes âgées lors des visites avec leurs proches.

Affiches, dépliants, flyers

Dans un contexte de déconfinement, l’utilisation massive d’affiches, dépliants ou flyers va sans doute être en hausse. Ces outils de communication permettront d’informer en détail les salariés des maisons de retraite, mais aussi les résidents. Ils seront le meilleur moyen de transmettre les nouvelles mesures et procédures mises en place pour protéger les aînés. D’autre part, ils aideront les cabinets médicaux à informer les personnes âgées sur la démarche à adopter en cas d’apparition de symptômes liés au Covid-19.

Désinfection et nettoyage

Enfin, il est important de garantir un lieu de vie propre et de maintenir une hygiène irréprochable. Il est recommandé notamment de procéder à la désinfection régulière des cannes, béquilles ou déambulateurs dès qu’ils ont été exposés à l’extérieur. Il est aussi primordial de nettoyer régulièrement les espaces ayant été touchés par d’autres personnes.

En conclusion

L’émergence de cette nouvelle maladie changera sans aucun doute nos rapports sociaux. Mais cela nous mènera également à adopter de nouvelles règles de précaution qui existaient déjà dans d’autres pays plus à risque. En Asie, ces mesures ont d’ailleurs permis d’endiguer le coronavirus plus rapidement par rapport à ce qu’on a pu observer en Europe et aux États-Unis. Malgré la recrudescence qui semble prendre place en Chine.

About the author

Brandon Wright