La chirurgie esthétique a réalisé des progrès considérables en quelques décennies. Les patients ont notamment accès à des traitements rajeunissants aux effets époustouflants et aux suites opératoires peu douloureuses. Voici cinq opérations susceptibles de retenir votre attention !

Le lifting cervico-facial : quels résultats espérer ?

Le lifting cervico-facial est également appelé le lifting du visage et du cou. Il constitue une solution à l’affaissement des tissus des joues et bajoues, du contour du visage et de cou, tout en diminuant l’apparence des rides et ridules.

Avec le temps, on assiste à la formation d’un creux au milieu de la joue, les pommettes ont tendance à s’affaisser, des bajoues apparaissent et les sillons d’expression nasogéniens sont bien plus prononcés. Ces disgrâces conjuguées sont à l’origine d’un air triste.

Cette opération de chirurgie esthétique peut être mise en œuvre pour lutter contre le relâchement cutané et redonner une seconde jeunesse au visage.

Conditions de l’intervention et suites opératoires

L’intervention est susceptible d’avoir lieu sous anesthésie locale ou générale. En fonction des corrections effectuées par le praticien, il faut compter entre 1h30 et 3h. Le principe de ce lifting est le suivant : les muscles sont remis en tension, la peau est redrapée sur les nouveaux galbes, néanmoins le médecin s’assure de ne pas réaliser de tractions excessives.

En général, le patient se voit prescrire un arrêt de travail de quelques jours. Durant 8 à 10 jours qui suivent l’intervention, le visage est gonflé par des ecchymoses variables.

Comment choisir son chirurgien esthétique ?

Nous vous conseillons de choisir un praticien de renom qui exerce près de chez vous, afin de pouvoir le rencontrer en personne plusieurs fois avant l’intervention. Vous pourrez ainsi lui faire part de vos souhaits, de vos craintes éventuelles, et vous livrer à lui et à ses conseils.

Si par exemple vous habitez en région bordelaise, contacter un chirurgien esthétique à Bordeaux sera le choix le plus adéquat.

Situé à quelques kilomètres de chez vous, votre praticien pourra vous recevoir sans souci pour vos visites pré-opératoires, et vous serez sur place quand viendra le moment d’opérer votre changement de look.

La blépharoplastie

operations esthetique chirurgie

De quoi s’agit-il ?

La deuxième intervention aussi bien prisée des hommes que des femmes n’est autre que la blépharoplastie, la chirurgie esthétique des paupières. Elle vise à corriger les modifications d’aspect des paupières supérieures et/ou inférieures dues au vieillissement ou caractéristiques héréditaires du patient.

Les effets attendus de cette intervention ? Il s’agit de rectifier l’aspect vieilli et fatigué du regard. La blépharoplastie demeure une réponse à la disgrâce palpébrale sans entraîner de suites importantes. De plus, l’ablation des “poches” est pratiquement définitive.

Conditions de l’intervention et suites de l’opération

Le chirurgien veille scrupuleusement à respecter les expressions du regard, son geste n’implique pas la libération des ligaments palpébraux. Pour la paupière supérieure, il s’agit de mettre un terme au relâchement de la peau responsable de l’alourdissement du regard. Deux techniques peuvent être effectuées pour améliorer la paupière inférieure.

Il s’agit d’une part d’enlever les hernies graisseuses à l’origine de poches localisées sous les yeux et de petites rides, d’autre part de retendre la fine cloison fibreuse (septum) et ainsi atténuer l’hernie graisseuse. Les fils servant à la suture sont ôtés quelques jours après la chirurgie. Un œdème et des ecchymoses peuvent apparaître, une légère irritation et une sensation de tension des paupières peuvent être ressenties dans les premiers temps, mais elles s’estompent rapidement.

Le lipofilling des lèvres

Le lipofilling des lèvres désigne une technique de chirurgie esthétique destinée à augmenter le volume des lèvres. Ces dernières ne sont pas épargnées par le vieillissement, elles sont entre autres victimes d’une diminution de leur relief et voient apparaître de petites rides à leurs commissures.

Ce qu’on qualifie aussi de lipostructure permet à une patiente d’obtenir des lèvres plus charnues. L’intervention consiste à prélever de la graisse dans les zones où il y en a un peu trop pour la réinjecter en sous-cutané.

Le lipofilling est judicieux pour redessiner l’ourlet du contour des lèvres et l’épaisseur de la lèvre afin de lui donner un aspect pulpeux.

Comment se passe l’opération ?

Le médecin recourt à une instrumentation miniaturisée (microcanules) adaptée au visage. Comme tout lipofilling, jusqu’à 30% de la graisse injectée est susceptible de se résorber, donnée prise en compte par le praticien au moment du prélèvement.

La graisse fait l’objet d’un processus de purification avant d’être réinjectée. La durée de l’intervention est principalement fonction de l’indication (une ou deux lèvres à traiter).

Les suites opératoires ont l’avantage d’être pas ou peu douloureuses, une gêne peut tout de même être ressentie brièvement par la patiente.

La rhinoplastie

rhinoplastie

Principe et résultats attendus

La chirurgie esthétique du nez ou rhinoplastie permet de corriger des disgrâces diverses et multiples. Il peut notamment s’agir de réparer une cloison nasale déviée ou d’améliorer une pointe considérée comme trop épaisse.

Pour qu’une opération soit réussie, le médecin tient compte de la place que va prendre le nez dans la physionomie générale du visage.

Cette rhinoplastie ne doit pas être confondue avec la rhinoplastie médicale qui repose sur des injections d’acide hyaluronique.

L’opération du nez

La rhinoplastie chirurgicale est effectuée sous anesthésie locale ou générale, elle est généralement contre-indiquée aux mineurs de moins de 16 ans pour des considérations de croissance inachevée. Concrètement, le geste consiste à remodeler l’os et le cartilage qui forment l’infrastructure solide de l’organe et lui confèrent sa forme singulière.

Apparaissent habituellement à l’issue de l’intervention des bleus dans la région du nez et des paupières, ainsi qu’un œdème. Ce gonflement perdure davantage de temps que les ecchymoses, en particulier quand une voie externe a été réalisée.

L’otoplastie

Une opération pour les oreilles

La cinquième et dernière chirurgie esthétique du visage que l’on met en avant est l’otoplastie. Il s’agit du recollement des oreilles.

Très généralement, la correction est bilatérale (deux oreilles opérées), néanmoins certains patients bénéficient d’une otoplastie unilatérale.

L’intervention permet d’atténuer l’angle qui existe entre le pavillon de l’oreille et le crâne lorsqu’il est trop prononcé, mais aussi d’amplifier le relief du cartilage quand il est absent ou mal plicaturé.

Les cicatrices sont localisées derrière l’oreille.

L’intervention chirurgicale

Les résultats de cette intervention sont définitifs. Un gonflement et des ecchymoses sont susceptibles de persister 2 à 3 semaines à l’issue de l’opération.

Les oreilles sont maintenues en bonne position pendant les 24 premières heures à l’aide d’un volumineux pansement en casque, auquel vient se substituer un pansement plus léger à l’issue de ce délai.

Durant deux mois, un bandeau doit être porté la nuit sur les oreilles.

About the author

Brandon Wright