Après une nuit de beuverie, quand vous avez bu un verre (ou une bouteille) de trop, vous héritez d’une bonne gueule de bois, expression qui vient du fait d’avoir la bouche sèche comme du bois un lendemain de soirée un peu trop arrosée (cela peut aussi arriver si vous avez trop pris d’un médicament sans respecter la prescription. ) !

Sachez que dans le jargon médical, on parle de xylostomiase ou de veisalgie !

Tout le paradoxe de la consommation d’alcool est le suivant : quand on en boit, notre corps demande à nos reins d’éliminer davantage, on fait donc davantage pipi, donc on se déshydrate à mesure que l’on boit

Cette déshydratation est votre ennemie, elle entraîne maux de tête et crampes musculaires.

Certaines des caractéristiques communes d’une gueule de bois sont les maux de tête, les nausées, la léthargie, la soif, la dysphorie et la sensibilité au bruit et la lumière.

Notez aussi que l’alcool aggrave les troubles du sommeil (apnée du sommeil par exemple) et déprécie fortement la qualité de ce dernier.

C’est un sentiment si désagréable que tout ce que vous voulez faire c’est vous coucher dans un lit et dormir. Il y a un goût amer dans la bouche et une sensation générale de malaise, de sorte que vous voulez vomir.

C’est comme si votre corps vous disait : « Vous ne devriez pas avoir tant bu » (et il a raison) !

Ces douleurs peuvent finalement vous affaiblir et perturber les mécanismes de votre corps, elles sont présentent parce que votre foie tente d’éliminer toutes les quantités d’alcool que vous vous êtes envoyé (vous n’avez pas chaumé) !

Il faut 1h30 environ pour que le foie élimine un verre, voilà pourquoi vous pouvez passer toute une journée au lit un lendemain de cuite…

10 conseils pour survivre à la gueule de bois

Voici quelques conseils utiles sur la façon de soigner une gueule de bois :

  • 1. Récupérez suffisamment de sommeil pour aider votre corps à se reprendre. Le sommeil est le mécanisme du corps pour la récupération et la revitalisation.
  • 2. Hydratez votre corps avec beaucoup d’eau, de la tisane, des bouillons ou encore des jus de fruits maison (si ça passe, le fructose aidant à éliminer l’alcool). Cela permettra d’évacuer l’alcool que vous avez ingéré au cours de votre beuverie hors de votre organisme.
  • 3. La caféine est proscrite ainsi que le thé. Une tasse de café léger peut-être une bonne chose, mais une grande dose de caféine va vous déshydrater, et vous ne voulons certainement pas que cela se produise pour vous.
  • 4. Ingérez plus de vitamine C : buvez du jus d’orange.
  • 5. Les aliments qui contiennent des minéraux seront d’une grande aide, oubliez un peu ce fast food (le M jaune là) qui vous fait du pied, vous n’avez vraiment, vraiment pas besoin de ça ! Le foie sera chargé d’éliminer les graisses et il a un peu autre chose à faire !
  • 6. Étonnamment, il semblerait que le Sprite soit aussi bon en lendemain de gueule de bois, selon une étude chinoise ! Si vous essayez, enlevez les bulles au préalable.
  • 7. Une douche aidera, en variant eau chaude et eau froide, ou relaxez-vous dans un bon bain chaud.
  • 8. Faites de l’exercice. Lorsque nous faisons de l’exercice, nous buvons plus d’eau que d’habitude et notre corps se purifie de lui-même par la transpiration. Tâchez au moins d’aller faire un tour à pied.
  • 9. Prenez de la vitamine B.
  • 10. Certains disent que l’un des moyens les plus rapides de guérir la gueule de bois est de prendre un milk-shake à la banane sucré au miel. La banane peut calmer l’estomac, tandis que le miel reconstruit les niveaux de sucre. Le lait calme et réhydrate l’organisme.

Si vous avez fait toutes ces choses et que votre mal de tête traîne encore, ne vous inquiétez pas, le temps va sûrement le guérir, mais ne prenez jamais, jamais, prendre d’aspirine.

Les effets secondaires de celle-ci peuvent être intensifiés si l’alcool est toujours dans votre corps. Cela causera de graves dommages à votre foie.

De même, l’ibuprofène peut causer certains effets secondaires comme des saignements d’estomac. Donc, mon conseil, ne vous rabattez pas sur des médicaments de secours, car il n’y a pas de raccourci pour guérir la gueule de bois.

Comment prévenir la gueule de bois ?

Vous voulez connaître le meilleur remède ?

Le meilleur remède est la « prévention », comme on dit toujours : « mieux vaut prévenir que guérir ».

Par conséquent, buvez légèrement et sobrement et appliquez ces quelques conseils :

  • avant de partir en soirée, mangez, ça pourra vous servir ! Engouffrez un plat bien consistant riche en protéines et en sucre lent, comme une plâtrée de pâtes.
  • préférez la bière et les alcools blancs de bonne qualité si possible.
  • le meilleur de tous les conseils : en prenant de l’âge, les plus sages d’entre nous adoptent la technique (que je vous recommande fortement) un verre d’alcool, un verre d’eau. Si vous ne parvenez pas à alterner, tâchez de boire deux trois pintes d’eau avant d’aller au lit.

Bonne boisson, et soyez prudent, on se quitte avec quelques chiffres, l’alcool est responsable chaque année en France de 50 000 morts et serait la deuxième cause de mort évitable…après le tabac.

About the author

Brandon Wright