Le fenugrec est une plante originaire d’Afrique du Nord dont les graines peuvent être utilisées en phytothérapie. Elles permettent ainsi d’encourager la prise de poids en agissant sur l’appétit, de rendre les accouchements moins difficiles voire de soigner les irritations de la peau ainsi que les inflammations gastro-intestinales.

D’autre part, le fenugrec peut aussi être utilisé en cuisine notamment les graines comme épices et les feuilles en salade. Pour en savoir plus sur cette plante aux nombreuses vertus, nous vous invitons à consulter cet article !

Qu’est-ce que la phytothérapie ?

La phytothérapie est une médecine naturelle qui utilise les extraits de plaintes pour soigner et prévenir certaines maladies.

Cette pratique peut ainsi être utile pour le traitement de nombreux maux comme les troubles digestifs, l’insomnie, la migraine ou même la déprime.

En plus d’être efficace, la phytothérapie présente également moins d’effets secondaires que les remèdes pharmaceutiques classiques. Les plantes peuvent d’ailleurs être administrées sous différentes formes : gélules, tisanes ou encore teintures.

Néanmoins, il est important de bien se renseigner et certaines précautions sont à prendre si vous vous tournez vers la médecine douce.

Fenugrec : historique de cette plante médicinale

Le fenugrec est une des plantes les plus anciennes de l’histoire de l’humanité.

Les pharaons s’en servaient déjà 1500 ans de cela pour l’embaumement des défunts et la purification de l’air dans les habitations ainsi que les lieux de culte. Les graines du fenugrec étaient également utilisées pour faire du pain.

Cette pratique est d’ailleurs toujours présente en Inde et en Égypte. Au VII siècle, le fenugrec a été introduit au Moyen-Orient. Il a ensuite été cultivé en Inde et en Chine, où il a rapidement intégré la médecine traditionnelle chinoise et l’ayurvédique.

Les vertus du fenugrec en phytothérapie

En termes de médecine douce, les bienfaits du fenugrec sont multiples. Il est  d’ailleurs particulièrement efficace pour lutter contre les infections et les inflammations des voies respiratoires, rendre l’accouchement et l’allaitement moins difficiles, soigner les blessures sur la peau ou encore les douleurs liées au rhumatisme.

Cette plante médicinale est aussi utile pour stimuler l’appétit et aider dans la prise de poids. Au cours des dernières années, les chercheurs se sont concentrés sur l’effet du fenugrec sur le diabète. Ils ont ainsi découvert que cette plante médicinale diminuait la résistance à l’insuline.

Les médecins ont d’ailleurs reconnu les bienfaits du fenugrec sur la santé.

Pour les troubles internes, le fenugrec peut être administré en gélules, comprimés, infusions ou décoctions. Cette plante peut également servir pour soigner des affections cutanées comme l’eczéma, l’acné, les brûlures ainsi que les douleurs musculaires et articulaires.

Pour une utilisation externe, le fenugrec peut être appliqué sous forme d’huile ou de cataplasmes. Le fenugrec est aussi très riche en vitamines, en fer et en phosphore. Il peut ainsi aider à prévenir certains cancers comme celui du pancréas. Le fenugrec est aussi très prisé chez les amateurs de musculation ; cette plante agirait ainsi comme anabolisant naturel. Elle est également composée de 30% de protéines qui aident les muscles à prendre du volume.

L’utilisation régulière du fenugrec aide aussi à renforcer le métabolisme dans son ensemble. Excellent remède contre la fatigue, cette plante permet un regain d’énergie, augmente l’endurance ainsi que la vitesse de récupération après un effort intense.

Il agit également sur le système immunitaire pour rendre l’organisme plus fort dans son ensemble, ce qui permet la prévention de nombreuses maladies virales.

Le fenugrec en botanique : comment pousse cette plante ?

Le fenugrec appartient à la famille des fabacées. Cette plante herbacée peut d’ailleurs atteindre jusqu’à 50 cm en hauteur.

La culture du fenugrec se fait dans des sols calcaires avec très peu d’humidité. Le fruit de cette plante ressemble à une gousse qui peut atteindre jusqu’à 20 cm en longueur. Les fruits du fenugrec referment les graines qui sont utilisées comme remèdes pour la médecine douce, ainsi que comme condiment en cuisine.

Quant aux feuilles, qui peuvent être consommées en salade, elles ont une forme ovale et sont divisées en lots de trois.

Fenugrec : les précautions d’usage de cette plante médicinale

Attention, même si la phytothérapie comporte moins de risques pour la santé que les médicaments pharmaceutiques, certaines précautions sont toutefois recommandées.

La dose quotidienne ne devrait ainsi pas dépasser 4 g par jour. Si vous prenez le fenugrec en gélules ou comprimés de 500 mg, il faudra en prendre maximum 6 à 8. Si vous en prenez sous forme de tisanes où vous faites infuser une cuillère à café dans 50 cl d’eau chaude, il ne faudra pas dépasser 5 tasses.

Pour un cataplasme, 50 g de graines et 1 litre d’eau seront suffisants pour obtenir une pâte que vous pourrez par la suite appliquer sur la zone à traiter.

Il faut aussi savoir que le fenugrec n’est pas recommandé chez les femmes enceintes et les personnes diabétiques. Ceux qui sont allergiques aux arachides peuvent ne pas supporter l’absorption de cette plante.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé, médecin ou pharmacien. En termes d’effets indésirables, le fenugrec peut provoquer des réactions allergiques.

About the author

Brandon Wright