Tant qu’il y a un appareil électronique qui est utilisé pour stimuler les muscles, le langage populaire veut qu’on parle d’électro-stimulation : que ce soit pour gagner en puissance musculaire, assurer votre récupération physique, traiter les douleurs des muscles et des articulations, l’électro-stimulation est citée pour toutes les batailles concernant les activités sportives de musculation.

Si ce fouillis sémantique permet de dire tout et son contraire, il est cependant nécessaire que l’on circonscrive quelque peu le sens du mot, ne serait-ce que pour mieux comprendre ce à quoi il se réfère réellement. Ce que l’on peut dire et qui pourrait surprendre plus d’un, c’est que l’électro-stimulation n’est pas une technique nouvelle, née à l’ère des gadgets électroniques !

Aperçu historique de l’électro-stimulation

L’origine de l’électro-stimulation remonte dans l’antiquité ou on utilisait des poissons générant des décharges électriques pour le traitement de pathologies diverses. Ces pratiques évolueront dans le temps et prendront une avancée notable au XVIIIème siècle avec l’arrivée de deux personnages révolutionnaires dans le domaine de l’électricité Luigi Galvani et Alexandro Volta.

Ils mettaient en évidence une série d’expériences relatives à la décharge électrique que provoquerait une tige bimétallique sur un muscle et un nerf. Dès lors, les premiers appareils électriques furent fabriqués pour lutter contre différentes pathologies comme la surdité, la paralysie, l’asphyxie, etc.

Cependant ces appareils ne connaissaient qu’une brève utilisation à cause de leur coût et de leur constante révision. Courant 1831, Michael Faraday avait mis au point les premiers appareils à induction volta et magnéto-faradiques.

Ces inventions ont donné un nouvel élan à l’électrothérapie et la pratique de l’électro-stimulation fut de plus en plus utilisée dans le milieu médical particulièrement en neurologie. L’arrivée des premiers microprocesseurs, des circuits intégrés et des générateurs miniaturisés a permis une conceptualisation de la stimulation électrique fonctionnelle pour lutter contre l’atrophie musculaire.

La fin des années 1980 connut les premières apparitions de l’électro-stimulation dans le domaine sportif. Au milieu des années 1990, les techniques de l’électro-stimulation se sont largement répandues et certaines entreprises se sont spécialisées dans la confection d’appareils spécifiques d’électro-stimulation. Aujourd’hui, les personnes désireuses d’expérimenter ce concept disposent d’un large choix commercial, avec des modèles de plus en plus légers.

Quel est le principe de fonctionnement de l’électro-stimulation ?

Stimuler grâce à de brèves impulsions électriques transmises par des électrodes placées sur la peau les fibres nerveuses qui se retrouvent à la périphérie des muscles, tel est le principe de fonctionnement de l’électro-stimulation.

Il transcrit fidèlement le processus qui est mis en œuvre dans la contraction musculaire ordonnée par notre cerveau. En effet lorsque nous désirons contracter un muscle, le cerveau envoie cette volonté à travers les fibres nerveuses sous forme de courant électrique qui excite le nerf moteur.

Ce dernier transmet l’information à son tour et déclenche le mouvement de contraction musculaire. Avec l’électro-stimulation, l’excitation est transmise directement sur le nerf à travers des impulsions électriques avec une impossibilité pour le muscle de faire la différence entre une contraction volontaire et une contraction électro-induite.

Quels sont les véritables bienfaits de l’électro-stimulation ?

Finissons-en avec les mythes à la peau dure et les vérités peu connues sur le lien entre :

  • L’électro-stimulation et la perte du poids
  • L’électro-stimulation et la rééducation
  • L’électro-stimulation et les exercices sportifs
  • L’électro-stimulation pour perdre du poids

Il est utopique de penser que l’électro-stimulation pourrait contribuer à une perte de poids.

En effet, l’électro-stimulation est efficace pour tonifier et faire travailler les muscles au niveau du ventre, des fesses et des cuisses et n’a donc pas de réels effets sur la perte de poids.

Seules une alimentation équilibrée et une régulière pratique d’activité physique pourront aider à obtenir de résultats satisfaisant en matière de perte de poids. Investir dans des ceintures ou des appareils d’électrostimulation ne constituent donc pas une solution magique pour la perte du poids, c’est du leurre.

L’électro-stimulation pour une rééducation

L’électro-stimulation est très efficace en matière de rééducation et sans danger pour les articulations. C’est la raison pour laquelle les kinésithérapeutes ont l’habitude de l’utiliser dans le traitement de la dorsalgie, de la cervicalgie, des douleurs lombaires et des genoux, de l’arthralgie, etc.

Par ailleurs, il existe un kinésithérapeute de poche qui est un électro-stimulateur connecté : c’est le Bluetens. Il s’agit d’un petit appareil mobile susceptible d’être connecté via Bluetooth à un smartphone et qui utilise la technique de l’électrothérapie pour soulager des douleurs après un effort.

L’électro-stimulation pour une bonne récupération

L’électro-stimulation a un effet décontracturant sur les muscles qui sont sollicités lors des activités sportives. Cette méthode a également un effet relaxant et apaise les courbatures qui apparaissent après de réels efforts physiques effectués en vue de perdre du poids. Parce qu’elle permet une récupération rapide et moins douloureuse, elle est très prisée par les athlètes, car elle draine les toxines, réoxygène le sang et répare les fibres musculaires.

L’électro-stimulation et les exercices sportifs

L’électro-stimulation est de plus en plus utilisée au cours des séances sportives.

La plupart des salles de gym offrent aujourd’hui le fameux Miha Bodytec. C’est un appareil d’électro-stimulation nouvelle tendance qui sollicite en une vingtaine de minutes tous les différents muscles comme si l’on avait fait quatre heures de sport. C’est peut être aussi sous cette forme que les séances sont les plus productives.

L’électro-stimulation parait à bien des égards un moyen non moins essentiel dans la tonification de certaines zones de notre corps. Cependant pour être efficace, il faut veiller à prendre une marque médicalement approuvée, car les impulsions électriques doivent être ultra-précises et envoyées à une fréquence donnée.

About the author

Brandon Wright