La douleur à l’intérieur du genou (douleur genou médiane) peut arriver à n’importe qui, que vous soyez coureur, footballeur ou gymnaste occasionnel. Nous allons passer en revue quatre des causes les plus courantes de douleur interne au genou. Nous verrons également des conseils pour éviter une blessure au genou et sur ce qu’il faut faire si cela vous arrive.

1/ Déchirure du ligament collatéral interne

Le ligament collatéral tibial ou ligament collatéral interne (LLI) est l’un des quatre principaux ligaments majeurs du genou :

  1. le LLI qui empêche le genou de partir vers l’intérieur
  2. le ligament collatéral externe (LLE) qui empêche le genou de partir à l’extérieur
  3. le ligament croisé antérieur (LCA) qui empêche le tibia de partir devant
  4. le ligament croisé postérieur (LCP) qui empêche le tibia de partir en arrière.

Le rôle de ces ligaments est de maintenir la stabilité de l’articulation du genou et d’empêcher les forces de séparer les os de la cuisse et du tibia.

Le LLI court verticalement le long de l’intérieur du genou ; de l’os de la cuisse (fémur), à travers l’articulation du genou jusqu’à l’os de la jambe (tibia).

Les lésions ligamentaires sont souvent dues à un mécanisme de blessure évident, comme une torsion ou une force frappant l’extérieur du genou (par exemple un plaquage au rugby). Selon la gravité de la blessure, il peut y avoir inflammation, ecchymoses et bien sûr de la douleur à l’intérieur du genou.

Vous pouvez également éprouver de la difficulté à marcher et un sentiment d’instabilité dans le genou.

2/Usure mécanique

Comme toutes les articulations, l’usure due à l’usage répétitif et à l’âge se produit dans le genou.

La dégénérescence arrive sur les surfaces articulaires, ce qui rend douloureux les tissus qui permettent habituellement à l’articulation de bouger librement. Cette usure peut être accélérée chez les personnes extrêmement actives, comme les athlètes.

Cependant, les personnes sédentaires qui ne font que peu ou pas d’exercice physique peuvent également connaître un taux de dégénérescence accéléré. Cela souligne l’importance de l’exercice régulier pour réduire les blessures.

L’usure du genou peut causer :

  • de la douleur, de la raideur
  • une inflammation
  • de la difficulté à marcher ou à monter les escaliers
  • de la difficulté à se lever d’une chaise ou d’un lit

3/ Lésion du ménisque médial

Les ménisques sont des disques de cartilage en forme de croissant dans l’articulation du genou.

Le ménisque interne est situé à l’intérieur du genou et le ménisque latéral à l’extérieur, jusqu’ici tout va bien !

Une blessure peut survenir en raison d’un mouvement spécifique, tel que la torsion du genou. Les déchirures qui en résultent dans le ménisque s’accrochent lors de la flexion et du redressement du genou, ce qui provoque des douleurs. Des blessures peuvent également survenir en raison de l’usure au fil du temps, c’est ce qu’on appelle une lésion chronique du ménisque.

Une lésion du ménisque interne peut causer l’un ou l’autre des symptômes suivants :

  • douleur à l’intérieur du genou
  • sorte de “clic” douloureux lorsque vous pliez le genou
  • sensation que votre genou est “bloqué”
  • enflure et raideur

4/ Bursite ansérine

Les bursites sont des “poches” remplies de liquide dans le corps qui aident à réduire la friction pendant le mouvement.

La bursite est une inflammation de ces bourses. La bursite ansérine est une insertion des tendons de trois muscles à l’intérieur du genou, juste sous l’articulation du genou. Elle peut être causée par de nombreux facteurs, notamment :

  • des sports comme le football et le basket-ball avec des mouvements de rotation répétitifs
  • une augmentation soudaine de l’activité physique
  • des déséquilibres musculaires
  • un problème sous-jacent au genou

Le principal symptôme de la bursite ansérine est la douleur à l’intérieur du genou. Cela se ressent souvent en se penchant et en redressant les jambes, ainsi qu’en montant et descendant les escaliers. Vous pouvez également ressentir une faiblesse autour du genou et remarquer un gonflement.

Que faire ?

Bien que certaines blessures soient inévitables, comme les blessures d’origine sportive, il y a bien des choses que vous pouvez faire pour réduire le risque qu’elles surviennent.

La meilleure méthode est l’exercice, en particulier le renforcement des muscles autour du genou. Les exercices tels que les squats ou les fentes sont extrêmement efficaces pour prévenir la douleur au genou. Si vous commencez à souffrir de douleurs à l’intérieur du genou, il est important d’arrêter autant que possible les activités aggravantes. Vous pouvez également utiliser une compresse de glace, surélever votre jambe au repos et utiliser des analgésiques si nécessaire.

Si la douleur au genou est déjà installée, allez voir votre médecin pour dresser un diagnostic. Après une évaluation approfondie, un médecin du sport sera en mesure d’identifier le problème et de vous envoyer vers un kiné pour commencer le processus de rééducation. Un programme de rééducation vous permettra de gérer et de réduire votre douleur, d’améliorer votre quotidien tout en reprenant vos activités normales.

Vous aurez également des conseils sur la façon de prévenir d’autres problèmes de genou.

About the author

Brandon Wright