Si vous êtes à la recherche d’une solution efficace et rapide pour faire un traitement thérapeutique ou pour soulager vos douleurs chroniques, vous pouvez faire recours à la cryothérapie. Découvrez les effets de cette technique de traitement qui a connu une certaine évolution depuis un certain temps.

Qu’est-ce que la cryothérapie ?

La cryothérapie est le traitement d’une pathologie ou d’une inflammation par le froid. C’est une pratique datant de l’antiquité qui a longtemps été utilisée sans fondement scientifique. Ainsi donc, les premiers travaux scientifiques réalisés sur le sujet ont été mis au point par les Japonais.

C’est au fil des années que le traitement par le froid est devenu une méthode à part entière grâce aux recherches effectuées par les cliniciens et chercheurs qui se sont intéressés à cette technique.

Aujourd’hui, l’utilisation du traitement par le froid est devenue très courante, surtout dans le milieu médical et sportif de haut niveau ou encore dans le domaine du bien-être. C’est donc une méthode à caractère thérapeutique consistant à utiliser le froid sous diverses formes pour traiter différents maux. Le traitement par le froid sous diverses formes (glace, sachets congelés, azote liquide, neige carbonique, gaz cryoflurane ou en caisson) agit alors sur les cellules et sur la propagation de l’influx nerveux le long de l’axone pour faire son effet.

Pourquoi recourir au traitement par le froid ?

Le traitement par le froid permet à sportif de haut niveau de récupérer après une activité intense ou de se préparer avant une compétition. Par ailleurs, elle permet de traiter efficacement beaucoup de traumatismes et lésions de la peau.

Elle permet de façon générale d’atténuer une douleur, réduire les œdèmes et soulager une inflammation. Elle est surtout utilisée pour apporter un soulagement aux symptômes causés par un traumatisme ou par des lésions de la peau (dermatose). On peut donc avoir recours au traitement par le froid pour traiter :

  • les maladies rhumatismales comme la spondylarthrite ankylosante, l’arthrose, les tendinites
  • la sclérose en plaques, les contusions
  • lutter contre certains troubles du sommeil
  • l’angiome, les déchirures musculaires
  • l’hémorroïde, la kératose et les nodules
  • l’hyper-pigmentation, les verrues, l’eczéma, le psoriasis, les tumeurs de la peau
  • soulager une Fibromyalgie
  • lutter contre les verrues plantaires
  • lutte contre la cellulite avec la cryolipolyse

De façon générale, le traitement par le froid a un effet analgésique, parce que le froid ralentit la conduction nerveuse en augmentant le seuil des récepteurs sensoriels de la douleur. Cet effet soulage la douleur pendant une durée de 30 à 180 minutes. Par ailleurs, elle est reconnue pour ses effets anti-inflammatoires et anti-hémorragiques.

En effet, le froid arrête la crise inflammatoire et contrôle les œdèmes en provoquant une vasoconstriction immédiate. Enfin, la vasoconstriction accélère l’élimination de l’acide lactique accumulé dans les tissus musculaires, ce qui accélère la récupération musculaire : c’est l’effet anti-fatigue.

Comment faire un traitement par le froid ?

L’application du froid sur la peau crée un choc thermique qui entraine une modification de la conduction nerveuse causant ainsi une vasoconstriction. En réalité, c’est cette réaction qui permet de soulager les sensations de douleurs et la diminution des contractures réflexes.

On distingue de façon générale deux grandes modalités d’application de la cryothérapie. Il s’agit de la cryothérapie locale appliquée sur une zone précise du corps, et la cryothérapie Corps Entier (CCE) pratiquée sur tout le corps. Ces deux modalités bien qu’elles utilisent le froid comme base de traitement sont totalement différentes.

Le traitement par le froid local

Le traitement par le froid local mineur consiste à traiter par le froid une partie bien précise et définie du corps humain sans pour autant toucher les autres parties du corps.

Elle consiste à utiliser les poches de glace, l’azote liquide sur la partie du corps à traiter. Cela permet de calmer la sensation de douleur, à stopper une hémorragie interne éventuelle et à diminuer le gonflement qui résulte de l’inflammation.

La cryothérapie majeure consiste quant à elle à détruire les cellules en appliquant un froid extrême sur la partie du corps à traiter.

La Cryothérapie Corps Entier (CCE)

La CCE consiste à exposer l’intégralité du corps humain à une température extrêmement basse comprise entre -110 °C et -150 °C, pendant au plus trois minutes. L’opération doit être réalisée à condition que la peau soit sèche et les parties sensibles du corps protégées.

Le but principal de la CCE est de déclencher une stimulation des récepteurs thermiques luttant contre le grand froid. C’est cette réaction physiologique qui agit sur la transmission de l’influx nerveux, sur la circulation sanguine et qui déclenche une production hormonale.

Pour faire une Cryothérapie du Corps Entier, le patient doit se rendre dans un centre de cryothérapie réputée.

Une fois sur place, avant de commencer le traitement, il est demandé un certificat médical pour établir que le patient ne présente pas de contre indication.

En réalité, il est formellement interdit aux femmes enceintes, aux personnes souffrant d’une allergie au froid, de même que celles souffrant d’asthme et d’hypertension de subir des séances de cryothérapie. Ensuite, compte tenu du traitement à effectuer, le nombre de séances est défini. Le traitement par le froid a lieu dans des cryocabines ou cryosauna.

About the author

Brandon Wright