D’après les statistiques, près de 70 % de la population française aurait déjà souffert d’un mal de dos et près de 80 000 arrêts de travail seraient dus à cette même cause chaque jour.

Certains spécialistes pensent même que c’est le mal du siècle, puisque notre mode de vie est de plus en plus sédentaire. C’est en cela que le port d’une ceinture lombaire, à titre préventif ou curatif, est considéré comme une bonne habitude à adopter.

Dans cet article, nous vous présentons les différentes ceintures à utiliser pour le mal de dos et les principales pathologies pour lesquelles le port de ceintures lombaires est recommandé.

Pourquoi porter une ceinture lombaire ?

D’une part, on trouve le rachis lombaire qui doit supporter la partie supérieure de notre corps. D’autre part, il y a les vertèbres dorsales qui contrôlent le mouvement de nos épaules et de nos bras. Sur l’ensemble de sa longueur, notre colonne vertébrale assure le maintien de la mobilité de l’ensemble de notre corps. Notre dos est donc constamment sollicité chaque jour, la partie la plus sujette aux douleurs étant les lombaires.

Le port d’une ceinture dorsale permet de réduire l’intensité de sollicitation du rachis et de décontracter les muscles dorsaux, ce qui aboutit à un soulagement de la douleur au niveau des lombaires.

Comme Jean-Marc Fitoussi l’explique si bien sur l’observatoire de la sédentarité, le port de cet accessoire rééquilibre les charges et les pressions sur les disques intervertébraux, et vous empêche, par un effet de rappel, d’effectuer des mouvements extrêmes tout en incitant vos nerfs à adopter une posture vertébrale correcte.

Toutefois, il existe différents types de ceintures, chacune étant adaptée à un usage particulier.

Pour quelle pathologie utiliser une ceinture ?

porter une ceinture lombaire
Les ceintures ont des spécificités.

Par exemple, lorsque vous ressentez des douleurs lombaires aiguës et récidivantes comme les discopathies étagées, ou les arthroses de rachis lombaire par exemple, ce qu’il vous faut pour vous soulager, c’est une ceinture lombaire avec un effet corset amplifié, c’est-à-dire une ceinture ayant un niveau de compression plus important sur la charnière lombaire pour un maintien assez renforcé.

Ce type de ceinture offrira un maintien suffisamment robuste à votre colonne vertébrale pour soulager vos douleurs.

S’il s’agit par contre de lombalgie subaiguë avec un premier épisode douloureux, une ceinture lombaire souple et légère avec un baleinage ciblé sur la zone à risque soulagera efficacement la douleur situationnelle et permettra également de maîtriser les faux-mouvements.

Par ailleurs, il existe des ceintures de grossesse, ceintures dorsales qui, sans comprimer le ventre, réduisent la pression infligée au rachis en corrigeant le déséquilibre dû au poids du ventre.

Ces ceintures sont surtout recommandées aux femmes enceintes qui passent plusieurs heures debout ou qui ont pris du poids pendant les premiers mois de leur grossesse.

Il est aussi conseillé de mettre une ceinture chaque fois que vous vous apprêtez à faire du jardinage, à porter de lourdes charges, quand vous aller passer de longues heures en position assise, ou toute autre activité susceptible d’exercer une importante pression sur votre dos. Elle vous évitera d’adopter de mauvaises postures.

En revanche le port prolongé est déconseillé.

Porter une ceinture lombaire, oui mais…

La ceinture lombaire est une solution temporaire qui ne devrait jamais se substituer à un diagnostic médical.

Elle est pratique et apporte un maintien intéressant, particulièrement pour les personnes qui travaillent dans des domaines comme la manutention ou toute autre activité impliquant le port de charge, mais vous ne devriez pas en dépendre !

La ceinture lombaire vient assistance des muscles affaiblis, et non pas en remplacement.

Cela signifie qu’en parallèle vous devez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour renforcer votre dos, votre sangle abdominale et corriger votre posture.

A ce titre, seul un programme de rééducation physique et d’entraînement de résistance pourront vous permettre de retrouver une fonction complète et un corps sans douleur (le tout avec l’aval de votre médecin).

Plus que tout restez actif, on sait que le mouvement est la clé. Votre orthèse dorsale est conçue pour vous aider à exécuter les tâches physiques plus confortablement et ainsi lutter contre l’inactivité qui entraîne le déconditionnement des muscles abdominaux, l’affaiblissement des os et un risque accru de douleur et de blessure.

About the author

Brandon Wright