Les vitamines sont des nutriments essentiels dont votre corps a besoin pour accomplir efficacement de nombreuses fonctions. Elles ne peuvent pas être synthétisées dans votre seul corps et doivent être consommées quotidiennement à partir de diverses sources alimentaires et/ou de votre environnement.

La vitamine E est un antioxydant liposoluble qui aide à protéger votre corps contre les dommages causés par les radicaux libres et prévient l’oxydation du cholestérol LDL. Elle est également essentielle pour le maintien des muscles et la formation des globules rouges.

Mais le rôle principal de la vitamine E est l’éradication des radicaux libres. Les radicaux libres peuvent endommager nos cellules par un processus appelé oxydation, qui est également une cause potentielle connue de nombreuses maladies chroniques, y compris les maladies cardiovasculaires et le cancer. La vitamine E est également une partie vitale de votre système immunitaire en raison de ses propriétés antioxydantes.

L’apport quotidien recommandé en vitamine E par l’ANC en France est de 10mg pour les femmes de plus de 19ans et 15mg pour les hommes de plus de 19ans.

Les bonnes sources de vitamine E comprennent les huiles végétales, les avocats, les épinards, les graines de tournesol, les germes de blé, les noix et les grains entiers. Le germe de blé contient la plus grande quantité de vitamine E. Les autres aliments qui contiennent une quantité importante de vitamine E sont les œufs, les légumes verts (comme la betterave, la choucroute, la moutarde, le navet), les patates douces, les asperges et les ignames.

Les personnes incapables d’absorber correctement les graisses développent habituellement une carence en vitamine E parce qu’il s’agit d’une vitamine liposoluble.

5 signes à surveiller qui indiquent une carence en vitamine E.

1. Faible immunité

La vitamine E joue un rôle majeur dans le maintien d’une bonne réponse immunitaire. Une carence en cette vitamine peut entraver la réponse immunitaire aux agents nocifs et déclencher des maladies et des maladies. Une personne souffrant d’une carence en vitamine E est plus susceptible de tomber malade plus souvent et de connaître des périodes de maladie plus longues. Une carence en vitamine E pourrait également exacerber les symptômes relatifs de n’importe quelle maladie.

Les propriétés antioxydantes de la vitamine E contribuent également au mécanisme de défense primaire pour la prévention des maladies chroniques et aiguës. La vitamine E joue également un rôle important dans la différenciation des globules blancs et, par conséquent, une carence entraîne une diminution de la différenciation et de la production de globules blancs qui combattent la maladie.

Il est donc assez évident que les personnes souffrant d’une carence en vitamine E sont plus sujettes aux maladies infectieuses et au développement de tumeurs. Ces facteurs de risque augmentent au cours du processus de vieillissement.

2. Problèmes de vision

La vitamine E joue un rôle clé dans le maintien d’une bonne vision et sa carence peut inhiber la capacité de vision. Une carence en vitamine E signifie l’élimination inefficace des radicaux libres qui causent des dommages systémiques aux cellules oculaires. Ces dommages augmentent les risques de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et de formation de cataracte.

En France, la DMLA touche 1% de la population âgée de 50 à 55 ans et 25 à 30% de la population âgée de 75 ans et plus.  On recommande la vitamine E pour la prévention de nombreux troubles oculaires, y compris l’affaiblissement des muscles oculaires, les fluctuations de puissance, etc.

Un diagnostic précoce et des mesures préventives peuvent vraiment faire une grande différence en ralentissant la progression des maladies et en les traitant. Des études expérimentales ont montré que la vitamine E prévient, ralentit ou améliore la dégénérescence maculaire.

Pour en savoir plus sur la DLMA et apprendre à la prévenir, je vous conseille la lecture de cet article : http://www.lemarchedesseniors.com/prevenir-dmla/

3. Faiblesse musculaire

Une carence en vitamine E peut rendre vos muscles fragiles. C’est parce que les radicaux libres s’attaquent au contenu de vos cellules musculaires. La carence en vitamine E peut éventuellement mener à la myopathie, où les fibres musculaires ne fonctionnent pas et s’affaiblissent.

Les crampes musculaires sont aussi un signe de carence en vitamine E. Elles peuvent être décrites comme une contraction soudaine, douloureuse et involontaire des muscles. Les crampes aux pieds et aux jambes sont les plus fréquentes et surviennent après l’effort de pression. Les crampes nocturnes des jambes peuvent être différenciées comme des crampes qui se produisent la nuit au repos.

Les dernières recherches montrent également une association entre la vitamine E et la dystrophie musculaire et la faiblesse musculaire liée au diabète.

4. Perte de masse musculaire

La vitamine E joue un rôle très important dans le développement de la masse musculaire. Les culturistes font l’éloge de cette vitamine depuis des années et ils se font un point d’honneur de la consommer en quantité suffisante chaque jour.

Pendant l’exercice ou toute activité physique intense, vos fibres musculaires ont tendance à se déchirer, ce qui est le cas lorsque les vitamines et les minéraux jouent un rôle majeur. Physiologiquement, la vitamine E assure que la membrane plasmatique de vos cellules reste intacte. La membrane plasmique protège la cellule contre le déversement de son contenu et contrôle ce qui entre et sort. Ainsi, les muscles récupèrent et guérissent mieux en présence de vitamine E.

La vitamine E est connue depuis longtemps comme un antioxydant puissant, mais maintenant les scientifiques disent que la membrane plasmatique ne peut pas guérir correctement sans la présence de vitamine E.

5. Problèmes de cheveux et de peau

Les radicaux libres peuvent faire des ravages partout où ils se forment.

Votre peau est très vulnérable aux blessures causées par les radicaux libres, en particulier les lipides qu’elle contient. Les lipides de la peau sont une cible facile pour les dommages internes et externes (comme l’exposition aux UV et aux polluants).

Comme la vitamine E est un antioxydant liposoluble, elle est très efficace pour protéger les lipides de la peau et détruire les radicaux libres.

En tant qu’antioxydant, la vitamine E protège également la peau contre les dommages causés par les rayons UV de la lumière du soleil, ce qui entraîne des rides. Elle nourrit la peau et prévient le vieillissement. De nombreux produits de beauté commerciaux contiennent de la vitamine E comme ingrédient essentiel.

La carence en vitamine E peut aussi causer la perte de cheveux. En effet, elle est vitale pour une bonne circulation sanguine. Une bonne circulation maintient le cuir chevelu et les follicules pileux en bonne santé. Comme la vitamine E est essentielle pour stabiliser les membranes plasmatiques des cellules, il n’est pas surprenant qu’elle protège également les follicules pileux des dommages causés par les radicaux libres.

La vitamine E fait des merveilles avec le sélénium minéral pour combattre les attaques radicalaires sur les cellules de vos follicules. La consommation d’une alimentation pauvre en vitamines, minéraux et autres nutriments essentiels peut entraîner la perte de cheveux.

About the author

Brandon Wright