• Objectifs
  • Méthode
  • Contrôle-qualité
  • Outil de saisie
  • Résultats

La multi-résistance bactérienne aux antibiotiques est l’image la plus grave de la résistance car elle réduit notablement les possibilités thérapeutiques. La surveillance des BMR permet de suivre leur émergence et leur diffusion, résultat de la pression de sélection par les antibiotiques et de la transmission, des souches résistantes (transmission croisée) et des supports génétiques de la résistance.

Il s’agit de

  • Suivre l’incidence des principales BMR (SARM et EβLSE)

  • Fédérer les établissements autour de la thématique BMR pour soutenir la dynamique d’action de prévention de leur diffusion

  • Donner aux établissements des éléments de comparaison

  • Evaluer l’impact du programme national de prévention de la diffusion des BMR (analyses de tendances)

  • Connaître les précautions prises dans la prévention de la diffusion des BMR

  • Suivre l’évolution des résistances bactériennes des autres BMR

La surveillance BMR est une surveillance nationale RAISIN.
La surveillance nationale BMR suit les germes suivants sur 3 mois
  • Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM)
  • Entérobactéries intermédiaires ou résistantes aux céphalosporines de 3ème génération productrice de β-lactamase à spectre étendu (E β LSE).
Le CClin Ouest propose 2 modalités de surveillance BMR aux ES de l’interrégion, complétant la surveillance nationale :
  • Soit  la surveillance sur l’année des germes cités ci-dessus (SARM et E β LSE)
  • Soit la surveillance sur 3 mois ou sur l’année des BMR à isoler, en plus des germes cités ci-dessus.
    Ces germes présentent des résistances bactériennes exceptionnelles (Acinetobacter baumanii, Entérocoque résistant aux glycopeptides (ERG)).
Surveillance des infections à Clostridium difficile (ICD)
  • L'enquête nationale agrégée trimestrielle ICD mise en place en 2016 est reconduite en 2017
  • La surveillance interrégionale ICD annuelle est reconduite en 2017
Protocole BMR 2016 Protocole BMR 2017 Protocole ICD interrégional 2017
Fiche BMR à isoler
Fiche BMR ES
Fiche BMR à isoler
Fiche BMR ES
Fiche ICD interrégional
Fiche ICD ES interrégional
Protocole ICD 2016    
Fiche ICD interrégional
Fiche ICD ES interrégional
   

Le contrôle qualité microbiologique est en place depuis 2003 pour l’ensemble de l’interrégion ouest.

Lors de l’inscription de l’établissement à la surveillance BMR, le laboratoire qui effectue la microbiologie est identifié.

Ce contrôle est constitué de souches, qui ont été sélectionnées pour leur profil de résistance.
Les résultats sont collectés et analysés par un correspondant biologiste régional dans le respect des règles de confidentialité :

  • Dr Nathalie van der Mee-Marquet      - Centre
  • Pr Vincent Cattoir               - -- - - -- Basse-Normandie
  • Pr Pierre-Yves Donnio               - - - - Bretagne
  • Dr Jocelyne Caillon        - - - - -- - -   Pays de Loire

Les dépenses sont à la charge du CClin Ouest.

 



Pour la saisie en ligne un identifiant et un mot de passe vous seront demandés. Si vous n'avez pas obtenu ces codes d'accès lors de votre inscription, contactez votre antenne régionale qui vous les transmettra.

Référent métier : Mathieu Eveillard
Analyse et coordination technique : Sophie Glorion
Secrétariat surveillance 02 99 87 35 33
puce Nosothème n°8 : Place des antibiotiques dans l'émergence de la multirésistance des bactéries
Date limite d'envoi de vos données :
1er trim 2017 : 30 juin 2017, 2ème trim 2017 : 30 sept 2017
annuelle 2016 : 31 mars 2017





A signaler :
"Augmentation temporelle et tendances géographiques de l’incidence des infections à EβLSE en France entre 2009 et 2013"
Eurosurveillance. 2015/09/15; 20(36) : 1-7

Accueil