Acinetobacter baumannii


Acinetobacter baumannii est une bactérie fréquemment résistante à de nombreux antibiotiques, qui est responsable d’épidémies d’infections nosocomiales le plus souvent dans des services accueillant des patients fragilisés (réanimation par exemple). Elle peut persister longtemps dans l’environnement hospitalier et sa transmission est manuportée.
Les mesures complémentaires contact doivent être mises en place rapidement lorsque la bactérie est résistante.
En cas d’épidémie, vous trouverez  les mesures  à mettre en œuvre  dans les documents suivants.

Aspergillose


Aspergillus est un micro-organisme ubiquitaire qui est présent dans le sol, l’eau et les matières végétales en décomposition. Les spores prolifèrent dans les débris organiques et peuvent demeurer viables pendant des mois dans des endroits secs.
Pendant les activités de construction et de rénovation, les spores se dispersent sur les poussières ou particules de saleté. Les personnes dont les défenses immunitaires sont diminuées, en particulier les patients ayant subi une greffe de moelle, les patients soumis à des traitements anticancéreux, les patients gravement brûlés ou atteints du SIDA sont alors susceptibles de développer une aspergillose pulmonaire invasive.

Enterobacter cloacae

Enterobacter cloacae  est une entérobactérie fréquente dans les prélèvements cliniques et  parfois responsable d’infections nosocomiales.
Suite à une étude sur les signalements d'épidémies à Enterobacter cloacae βLSE, il a été mis en évidence la diffusion d'une souche clonale dans l'interrégion Ouest (quatre établissements, trois régions). Nous vous rappelons que les précautions complémentaires contact sont à mettre en place dès l'identification d'une entérobactérie βLSE, quelque soit le service concerné.

Pour suivre l'évolution de cette souche, nous vous rappelons les bonnes pratiques de signalement:
  • pour tous les cas groupés ou endémiques, faire un signalement sur e-SIN
  • et expédier les souches à la Cellule Régionale d’Epidémiologie NOsocomiale (CRENO) pour  leur analyse en champs pulsés.
Il est proposé à tous les services de réanimation, une enquête par questionnaire sur tous les cas d’infections et colonisations (prélèvements à visée diagnostique et de dépistage) à Enterobacter cloacae βLSE sur la période du 1er avril au 30 juin 2012.
Hépatites


Les hépatites virales sont des inflammations aiguës du foie provoquées par un virus. Les 3 virus les plus fréquemment rencontrés sont les virus A, B, C, mais on a aussi identifié le virus D ou delta et le virus E. La transmission nosocomiale des virus de l’hépatite B (VHB) et hépatite C (VHC) lors de soins, en dehors de la transfusion et de la greffe d’organe, est bien établie. Le non respect des précautions standard ou encore le partage de flacons multidoses sont souvent mis en évidence .


Klebsiella pneumoniae


Le genre Klebsiella appartient à la famille des Entérobactéries. C’est un bacille à Gram négatif. Son habitat est la flore intestinale. Cette bactérie ne devient pathogène que dans certaines conditions, par exemple quand un individu est fragilisé. L'espèce de Klebsiella la plus fréquemment isolée chez l'homme est Klebsiella pneumoniae. Ce germe est à l'origine d’infections pulmonaires , d'infections des voies biliaires et plaies chirurgicales.

Legionella

Legionella est une bactérie naturellement présente dans l’eau et dans les boues, responsable d'une maladie respiratoire : la légionellose. Elle colonise fréquemment les réseaux d’eau, notamment les réseaux d’eau chaude sanitaire ainsi que les tours aéro-réfrigérantes. Plusieurs sérotypes peuvent être responsables de la légionellose. Le plus fréquemment retrouvé est Legionella pneumophila sérotype 1 (90% des cas). Les actions préventives ont pour but d’éliminer les conditions favorables à la survie et à la prolifération des légionelles dans les installations à risque et de limiter leur diffusion sous forme d’aérosols.

Arlin Fiche de signalement
Guide méthodologique décès CTINILS
vers le site de l'InVS

Résultats préliminaires de l'enquête àE.cloacae βLSEen réanimation
juin 2013

Accueil